in

Rohingyas : Amnesty accuse la Birmanie de crimes contre l’humanité

Pour Amnesty International, les Rohingyas sont victimes d’attaques systématiques et d’expulsion forcée, autrement dit de crimes contre l’humanité. Son dernier rapport fait état d’une campagne planifiée depuis le 25 août, une politique de la terre brûlée menée contre des villages entiers de Rohingyas. Plus de 80 sites ont été incendiés affirme l’ONG, images satellites à l’appui

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. J’écoute les infos ce midi et on ne parle que des provocations de pyangyong et pas du génocide de musulmans en cours ! Tout pour arreter la corée du nord et rien pour arreter les birmans même pas une sanction !! Sal’té d’monde du 2 POIDS 2MESURES 0 mort d’un coté 300 000 réfugiés de l’autre et on s’acharne sur le nord-coréen qui est comme le disent des réactionaires d’oumma “le pire des dictateur ” moi je pense que c’est un enfant de chœur à coté de ceux qui ont détruit l’irak et la libye en créant DAECH Malheureusement toute cette injustice ne fera que renforcer le terrorisme musulman et augmenter le clivage des musulmans entre eux et la persécution des musulmans surtout sunnites dans le monde !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Halte aux massacres des Rohingyas: tous au rassemblement samedi 16 septembre à Paris

 Vidéo de soutien à Salah Hamouri