in

“Reste à ta place” : la réplique cinglante d’Erdogan au Premier ministre irakien

Le ton montre entre la Turquie et l’Irak face à l’imminence d’une tentative pour reprendre Mossoul au groupe Etat islamique. En jeu : la présence militaire turque dans le nord de l’Irak.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dati répond à Zemmour qui lui a reproché d’avoir prénommé sa fille Zohra

Percée de la finance islamique dans les pays francophones