in

“Rendez-nous notre local !” : l’appel des enfants nubiens de Bagnolet face aux portes closes de l’injustice

L’épée de Damoclès de l’expulsion pèse sur leurs frêles épaules, les enfants d’origine nubienne de Bagnolet sont, à l’âge où d’autres peuvent suivre des cours de soutien scolaire sans encombres et avec les encouragements de la nation, frappés par l’islamophobie institutionnalisée qui leur a purement et simplement fermé les portes de leur local associatif, samedi 23 janvier.

Devant cette injustice criante qui altère une devise républicaine déjà passablement ternie, ces écoliers et collégiens lancent un vibrant appel au maire de la commune et à son équipe municipale afin de reconsidérer une décision arbitraire qui succombe à un chant de sirènes haineux et cocardier bien dans l’air du temps, mais si peu harmonieux.

"Rendez-nous notre local !', s'exclament en choeur les enfants nubiens de Bagnolet en rappelant l'élu de proximité par excellence à son premier devoir : reconnaître tous ses administrés et ne pas crier au "communautarisme", là où pour d'autres on loue la diversité culturelle…

/p>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Israël : jusqu’où peut conduire le fanatisme religieux ? (vidéo)

Royaume-Uni : L’extrême droite s’oppose avec violence à l’accueil de migrants (vidéo)