in

Quelles seront les mission du futur Conseil National des imams?

Le Président de la République, M. Emmanuel Macron, a reçu les présidents des fédérations composantes du CFCM, au Palais de l’Elysée, ce mercredi 18 novembre 2020, en présence du Ministre de l’intérieur, M. Gérald Darmanin, pour faire le point sur l’avancement du projet de création du Conseil National des Imams (CNI).

Cette rencontre a été également l’occasion d’échanger sur le projet de loi de renforcement de la laïcité et de lutte contre l’extrémisme se réclamant de l’islam.

La création du Conseil National des Imams, décidée à l’unanimité par les composantes de l’instance représentative du culte musulman, est devenue une urgence et une nécessité afin que les imams puissent exercer leurs missions dans un cadre clairement établi et applicable à tous sur l’ensemble du territoire national.

Publicité
Publicité
Publicité

Le CNI met en place une procédure d’agrément des imams au niveau national en fonction de leurs connaissances religieuses, compétences pédagogiques et leurs qualités humaines.

Le CNI a pour mission également et entre autres:

– Proposer des formations aux imams agréés.

Publicité
Publicité
Publicité

– Assister les imams agréés dans le cadre de la prévention de la radicalisation.

– Élaborer des recommandations pour harmoniser les pratiques cultuelles sur l’ensemble du territoire national.

– Favoriser la cohésion sociale et le respect du pluralisme.

Le CNI sera composé des présidents des 9 fédérations composantes du CFCM (CCMTF, CIMG, FFAIACA, Foi et Pratique, GMP, AISD-Réunion, MF, RMF, UMF) et d’imams conférenciers.

Cette composition est amenée à évoluer afin de permettre à des femmes d’y siéger et de pouvoir délivrer des agréments pour les femmes en charge de l’enseignement religieux dans les lieux de culte musulman.

Les documents fondateurs du Conseil National des Imams ont été présentés au président de la République, d’autres documents, notamment la « charte de valeurs républicaines » ou « Code éthique, moral et déontologique du CNI », sont en cours de finalisation.

Publicité
Publicité
Publicité

Le président de la République a pris acte de cet avancement et donne un nouveau rendez-vous aux responsables des fédérations (dans deux semaines) pour finaliser tout les documents dont « la charte des valeurs » en vue d’une déclaration solennelle annonçant la mise en place du CNI.

Le CFCM

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Covid-19: Les Algériens se ruent sur les tests qui ne sont pas toujours disponibles.

Création d’une “caisse commune” entre l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis