in ,

Quel interlocuteur pour l’islam de France ?

Alors que ce lundi 15 juin est placé, au sein du ministère de l’Intérieur, sous le signe d’une grande concertation sur l’islam de France élargie à plus de 120 responsables de fédérations, recteurs de mosquées, imams, aumôniers, théologiens, islamologues et personnalités de la société civile, on peut d’ores et déjà prédire, sans risque de se tromper, que cette première initiative du genre, au demeurant louable, ne remettra ni en cause le CFCM, ni ne refondra en profondeur cette structure qui, bien que décriée pour être une « coquille vide », reste incontournable aux yeux des pouvoirs publics. 

A cet égard, la nomination déjà entérinée de Anouar Kbibech, en sa qualité de dauphin de Dalil Boubakeur, prouve bien que le changement, c’est pas pour maintenant !

Cette « instance de dialogue avec l’islam de France », telle qu’elle est vantée par celui qui s’en fait le chantre, Manuel Valls, tout en niant toute ingérence de  l’Etat dans le culte musulman (loi de 1905 oblige) –  "l’Etat être ne s’occupera pas de théologie. Il n’y aura pas de loi, il n’y aura pas de décret, pas de circulaire pour dire ce que doit être l’islam" dixit le Premier ministre –  a surtout réussi, pour l’heure, à créer les conditions d’un débat entre des personnalités et des associations souvent en concurrence et connues pour nourrir de forts antagonismes, qui pèsent moins que le CFCM et son réseau de grandes mosquées et fédérations soutenues par l’Algérie, le Maroc et la Turquie.

Ces divisions intestines des plus préjudiciables, qui opposent des individus revendiquant leur propre légitimité et vérité, sapent tout travail d’équipe en synergie, et ce, au détriment de l’intérêt des citoyens français de confession et de culture musulmane.

Nous rediffusons l’intervention de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, portant sur le CFCM, lors de la rencontre inédite, organisée le 6 juin dernier, avec un panel de lecteurs et auditeurs de confession musulmane de différents médias, parmi lesquels figuraient quatre Oummanautes.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Libye annonce la mort de Mokhtar Belmokhtar (vidéo)

Un couple britannique de confession musulmane attaqué par six adolescentes dans un train