in

Quand François Hollande affirmait que le “gouvernement invente des terroristes”

C’était en 2009, François Hollande, alors simple parlementaire de la Corrèze sur lequel personne n’aurait parié pour accéder aux plus hautes responsabilités, parlait d’or en matière de terrorisme, de dérives sécuritaires, de lois répressives attentatoires aux libertés publiques, même si, en l’occurrence, ses critiques à l’égard de la Sarkozie, en pleine frénésie droitière, n’étaient motivées que par sa défense des militants d’extrême-gauche du groupeTarmac, accusés d’actes de sabotage sur des lignes TGV en Seine-et-Marne, dans l'Oise et dans l'Yonne.

Ces nouveaux ennemis de l’intérieur estampillés « terroristes » qui ont fait dire à l’ancien secrétaire du PS que « le gouvernement invente des terroristes » pour des raisons bassement politiciennes.

A l’heure où le gouvernement Hollande imprime sa marque sur l’arsenal juridique, en le durcissant pour lutter contre le terrorisme « islamiste », et concocte un projet de loi sur le renseignement en se défendant d’élaborer un « Patriot Act » à la française et de céder à la tentation de violer les libertés fondamentales, les paroles avisées prononcées par l’ex-député de la France profonde prennent une résonance particulière.

A croire que les politiques ne sont clairvoyants que lorsqu’ils sont dans l’opposition et pas encore grisés par l’ivresse du pouvoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La grand-mère de Barack Obama en Terre Sainte pour effectuer la Omra

Le jeûne est-il une méthode miracle? (vidéo)