in

Procès en Algérie : 12 et 15 ans de prison pour les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal

Un tribunal algérien a condamné mardi pour corruption deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, respectivement à 15 et 12 ans de prison dans un procès historique.

Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Non,
    Le président Moubarek avait reçu la condamnation à mort.
    Une fois Sissi au pouvoir, la cour l’avait déclaré innocent, lui, ses enfants et bien d(autres.

    Le rôle d’une armée est détruire. Une armée qui construit n’est pas une armée.
    La politique affaiblit l’armée.

    Gaid Salah se vente d’avoir donner l’ordre d’emprisonner un opposant politique.
    Il n’a pas vu ce qui se passe à nos Frontières, en Tunisie; en Lybie, au Mali, en méditerranée.

  2. ET LES AUTRES VOLEURS QUE DEVIENNENT-ILS ?
    Et l’argent volé vont-ils le rendre à l’Etat ?
    S’ils ne le rendent pas ils devront être condamnés à perpétuité, aux travaux forcés.
    C’est le seul châtiment qui pourra dissuader tous ceux qui auront à diriger les institutions de l’Etat de considérer l’Algérie comme leur propriété privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Comments

0 comments

Publicité

Le prédateur sexuel Jeffrey Epstein travaillait pour le Mossad

La Russie serait intervenue pour contrecarrer une attaque israélienne en Syrie