in

Prison à vie pour le meurtrier islamophobe

Le tribunal d'Old Bailey à Londres a condamné un étudiant ukrainien à la réclusion à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 40 ans pour le meurtre raciste et islamophobe d'un musulman et pour avoir posé trois bombes près de mosquées en Angleterre. Cinq jours après son arrivé au Royaume-Uni pour un stage en informatique, Pavlo Lapshyn étudiant ukrainien âgé de 25 ans, a poignardé à mort Mohammed Saleem qui rentrait de la mosquée à Birmingham.

La victime était âgée de 82 ans et était père de sept enfants.Quelques temps après ce meurtre, Lapshyn avait placé trois bombes à proximité de mosquées sans qu'elles ne fassent de blessé.

Une semaine avant son arrestation, l'auteur de ces crimes avait déposé le 12 juillet une bombe remplie de clous devant une mosquée à Tipson; un attentat manqué puisque ce vendredi-là, la prière avait été exceptionnellement décalée d'une heure.Le meurtrier terroriste a plaidé coupable et a justifié ses actes par la haine des « non blancs ».

Le juge a déclaré : « vous avez clairement des opinions d'extrême droite, sur la suprématie des blancs et vous avez été motivé dans vos crimes par la haine religieuse et raciale » […] « vous espériez déclencher un conflit racial et contraindre les musulmans à quitter la zone où vous viviez » […] « de telles opinions n'ont aucune place dans notre société multiconfessionnelle et multiculturelle ».

De son côté, la famille de Mohammed Saleem a déclaré : « Papa est mort (…) poignardé violemment dans le dos par un lâche qui n'a même pas eu le courage de lui faire face avant de prendre sa vie ».

Le CCIF 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’inventeur du sandwich Kebab est mort à Berlin

Industriels et banquiers français sous l’occupation