in

Pour Guéant “toutes les civilisations ne se valent pas”

Faut-il être surpris par les nouveaux propos  du ministre de l'Intérieur Claude Guéant tenus samedi à l'Assemblée nationale lors d'une réunion à huis clos avec le syndicat étudiant de droite  UNI : "Nous devons protéger notre civilisation".  "Contrairement aux socialistes, je pense que toutes les civilisations ne se valent pas".  Guéant  n'en est pas hélas à sa première provocation. Lire à ce sujet l'article « Trop de musulmans en France » : quand Sarkozy et Guéant ressuscitent l’esprit de Vichy. Une partie de la presse souligne  ce matin une Lepénisation de Guéant.  Avec le palmarès de Guéant en matière de déclarations  dignes de l'extrême droite,  on devra  désormais parler plutôt  d'une "Guéantisation" des esprits.

Lire également ci-dessous le communiqué du MRAP:

LE MRAP DECERNE LE TRIPLE A DE L’ESCALADE XENOPHOBE  A MONSIEUR GUEANT

Le ministre le l'intérieur vient de déclarer que « toutes les civilisations ne se valent pas » devant un parterre d'étudiants de droite extrême (UNI) réunis à l'assemblée nationale le samedi 4 février.

Reconnaissant les efforts méritoires de Monsieur Guéant qui successivement :

  • a dénoncé la délinquance « roumaine »,
  • s'est plaint du nombre de musulmans,
  • a stigmatisé l'immigration comorienne,
  • a considéré que la France avait trop d'étrangers même légaux…,
  • puis maintenant vient de théoriser sur l'inégalité des civilisations,

le MRAP, à l'unanimité, décerne le triple A de l’escalade xénophobe à Monsieur Guéant.

Le clonage parfaitement réussi entre les thèses de Monsieur Guéant et celles d'un Le Pen au mieux de sa forme raciste justifiait de rehausser la cote du ministre.

La réussite de l'opération électorale dans laquelle s'inscrit cette nouvelle saillie raciste est sans doute d'une issue plus incertaine, car l'électorat d'extrême-droite préfèrera toujours l'original à sa copie.

Sachant que de l'inégalité des civilisations à celle des races il n'y a qu'une petite différence de degré xénophobe, le MRAP doit-il désormais se préparer à décerner le Prix Gobineau à un ministre de la République ?

Paris, 5 février 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Tous terroristes ! », les dérives de la justice anti-terroriste en France

Sourate « Par l’aube en son éclat »