in ,

Petit rappel aux musulmans du Qatar et d’ailleurs : l’Islam interdit de jouer au ballon dans les cimetières

Nous le savons, les musulmans contemporains ont perdu le nord … et le sens de la qibla. Il n’y a qu’à voir les musulmans empêtrés dans leur quotidien pour le constater. Mais ce qui inquiète vraiment de nos jours, c’est de voir également qu’ils perdent le sens de la mesure et s’enfoncent dans la démesure, ne pouvant aider le reste du monde à perpétuer sa part d’humanité en prenant le parti de la justice et en combattant l’injustice, comme le firent nos aïeux et maîtres.

Le Prophète (ç) avait donné ce conseil : « si tu vois la cupidité dominer, les passions bestiales être suivies et l’appât du gain se répandre, alors concentre-toi sur ta propre personne ». Le Qatar est un condensé de cette réalité dénoncée par le Prophète (ç), lui, qui avait encore dit : « il ne fait pas partie des nôtres celui qui corrompt par l’argent ».

Publicité
Publicité
Publicité

On le voit, l’enseignement du Prophète (ç) est sur un oued et les pouvoirs musulmans sur un autre oued. Mais ce qu’il y a de plus horrible dans cette supercherie qu’est cette coupe du monde au Qatar, c’est de faire la promotion de l’Islam, alors que les pouvoirs musulmans ne cessent de le fouler aux pieds en mettant au cœur de leur société l’injustice sociale. De plus en plus de musulmans perdent le nord … et le sens de la qibla, et ce signe des temps ne cessera de nous sauter aux yeux dans un avenir proche.

Nous aurions aimé voir le Qatar incarner l’enseignement éthique du Prophète (ç) dans sa manière d’avoir et d’organiser cette coupe du monde, plutôt que de mettre des panneaux avec des messages du Coran et du Prophète (ç) autour des stades. Je préfère avoir en face de moi un homme honnête qui boit de la bière, plutôt qu’un homme malhonnête s’interdisant d’en boire (par convenance sociale souvent !) ; ce n’est pas un appel à boire de l’alcool, mais juste un rappel pour remettre « la mosquée au centre de la médina ».

Publicité
Publicité
Publicité

Si nous devions résumer l’écart de plus en plus grand entre l’Islam d’un côté, et les musulmans de l’autre, nous dirions ceci : « si vous voulez voir ce que l’Islam n’est pas …regardez les musulmans contemporains ». Et les conversions, dont se flattent un peu trop vite les musulmans, n’y changeront rien, car à notre époque « les musulmans ne compteront pour rien, alors qu’ils seront nombreux » avait prévenu le Prophète (ç).

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Salam , je pense qu’avant de diaboliser d’une manière générale il est bon de se rendre dans différents pays musulmans pour se faire sa propre opinion, afin de constater les points positifs et négatifs , les qualités et les défauts de chacun, les avancés et les retards, car il y en a …et ne pas oublier que se sont des pays encore jeunes , il est donc normal que des concepts modernes comme les droits de l’homme ou le climat ne leur soit pas familier . Donc restons un peu positif , les manifestations comme la coupe du monde est l’occasion de mettre à l’épreuve notre système de pensée , de part et d’autre.. il en est ainsi pour le tourisme et les entreprises qui s’implantent mal perçu pour beaucoup , mais c’est aussi l’occasion de généraliser certaines normes internationales..

    Quant au musulman de France , ne generalisons pas ,bien qu’il y a du retard en matière d’engagement , et surtout de civisme , qui ne se justifie pas.vraiment…

  2. Je ne sais pas,

    Ce diagnostic est valable pour tout le monde musulman, le Qater est finalement une seule ville, une goutte dans un océan.

    Chez les musulmans , le problème a toujours été un conflit d’argent, personne n’est epargné, individus , familles tribus, peuples…..

    C’est pour cela que le quatrième kalife Ali avait définit la patrie :

    ” La pauvreté chez soi est l’etranger, la richesse à l’étranger est la patrie”.

    C’est pour cela aussi que le deuxième kalife Omar avait dit à Jérusalem :

    ” J’ai peur que le monde ne s’ouvre à vous et que certains entre vous se renie les uns les autres et puis les gens du ciel vous reniront ”

    Du temps des compagnons du prophète, l’etat etait faible, le citoyen fort.
    En occident, les deux sont forts. Auccune partie n’a raison sur l’autre.
    Chez les musulmans , actuellement, l’etat est fort, le citoyen est esclave.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Un soldat s’attaque lâchement à un militant israélien, venu à Hébron en solidarité avec les Palestiniens agressés par les colons

Mondial-2022 : Un stade réservé aux travailleurs étrangers du Qatar