in

Palestine: Gaza à genoux

Les Gazaouis manifestent chaque vendredi le long de la clôture frontalière pour réclamer le droit au retour de quelques 700 000 palestiniens, chassés lors de la création d’Israël. ( Reportage Canal + )

19 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le silence complice internationel ne fléchir pas la détermination des palestiniens. Au contraire. Ils ne devront rien à personne lorsque justice se fera. Seul Dieu les aura aidé !

  2. Justement il est la problème et vous avez raison sur les 900 millions qui arrivent difficilement à gaza pour les hôpitaux , les écoles et les i frastructures détruites par l’entité terroriste sioniste une bonne partie de cette très faible aide financière est engloutie par l’état sioniste qui bloque toutes les activités aux frontières et taxes toutes les transactions pour ne pas dire met à l’amende sous forme de bakchiches imposés.. Ce ne sont pas les arabes qui humilié gaza mais les sionistes.. les arabes se taisent et regardent de manière impuissante quand ils ne sont pas déjà de mèche avec cet état terroriste

    • Ce régime a commencé dans la barbarie, puisque les mouvements sionistes Irgoun et Stern organisaient la terreur à coups d’attentats en Palestine, sur les marchés notamment, pour pousser la population palestinienne à quitter ses terres et ses maisons. Puis des destructions de villages et des massacres à grande échelle qui ont provoqué la déportation massive (et non l’expulsion, comme on l’écrit le plus souvent) des Palestiniens.
      Contrairement aux mensonges répandus depuis 1948 par la puissante machine à propagande sioniste dans le monde entier (“un peuple sans terre pour une terre sans peuple”), les Palestiniens (anciennement Philistins) peuplaient ce pays depuis toujours. Et contrairement aux habitants de certains pays arabes qui veulent fuir leur pays à tout prix, les Palestiniens résistent et restent sur leurs terres, envers et contre tout, dans des conditions de vie inhumaines, surtout à Gaza. C’est une leçon de dignité et de courage pour tous les êtres humains.
      Le régime sioniste finira – il ne pourra pas se maintenir indéfiniment – mais il finira dans une barbarie jamais égalée, malheureusement sans que la mal-nommée “communauté internationale” ne daigne lever le petit doigt, ne serait-ce que pour dénoncer !

      • En 1948, au lendemain de la déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël;
        5 pays Arabes ont simultanément attaqués Israël ( Egypte, Jordanie, Syrie, Irak, Liban).
        Les Palestiniens n’ont fait que fuir la zone de combat.
        Et depuis quand le vainqueur, doit accepter les conditions des perdants…
        Le jour où les pays Arabes seront capables de gagner militairement, là ils pourront imposer leur loi.
        C’est pas demain la veille…

    • Pendant et à la suite de la Guerre israélo-arabe de 1948 il y a eu deux exodes.
      Contraint celui des palestiniens
      Parfois contraint parfois volontaire celui des juifs présents depuis longtemps en pays musulmans

  3. Gaza est à genou devant une organisation vampire qui a pris le pouvoir, qui ne le rendra pas, et qui vit du malheur des habitants de Gaza. Aucune solution n’est possible…

  4. Gaza tient ferme et il est impossible de la réduire, au contraire, elle grossit, ce qui devient de plus en plus coûteux pour l’entité empêtrée. En terme de coût de la répression, en terme de légitimité internationale, en terme de pourrissement intérieur de la société israélienne. A la longue, c’est intenable pour Tel Aviv, parce que les Palestiniens tiendront alors que les Israéliens s’essoufflent. Les uns sont habitués à n’avoir rien, alors ils n’ont rien à perdre, les autres sont habitués à avoir tout, alors ils ont tout à perdre. Le point de non retour est atteint pour le sionisme, sa faillite n’est, inch Allah, plus qu’une question de temps. Les lois divines et les lois de l’histoire sont implacables, à partir du moment où un engrenage s’est mis en route. Les Israéliens ont eux-mêmes, avec leur hutzpah, fait un pas de trop, ce qui a déclenché l’engrenage. Le point de non retour est atteint.

  5. Le gouvernement de Netanyahou a définitivement sombré dans la barbarie. Rien ne justifie de tirer sur des gens désarmés (sur des enfants !). La légitime défense suppose une riposte proportionnée : Un groupe de manifestants qui revendique contre des troupes d’occupation ne mette nullement un Etat en péril… Sauf un Etat fanatique et concupiscent qui est arrivé au bout de ses éléments de langage…

  6. Il n’est pire que celui qui n’entend pas et qui ne voit rien sinon celui qui obéît à ses délires fantasmagoriques.

    Mon pauvre ami comme tu es à plaindre. Cette population inculte comme tu dis et qui t’effraye au plus haut point, tu auras à lui rendre des comptes quand l’heure du jugement aura sonné. Et avec l’aide de Dieu puisses-tu en être en certain.

  7. Merci beaucoup pour ce reportage qui démontre parfaitement qui agresse qui ! Par contre beaucoup de blessés qui ne saignent pas 🙂
    Bref une belle mascarade ! J’aime beaucoup le coup des balles contre des innocents qui ne sont pas armés ! Les pneus, les lance-pierres, les cerf volants…
    Le coup du manque de travail on connait ça aussi en France… Mais quand une population inculte multiplie par 10 sa population en 70 ans, il ne faut pas s’étonner !

      • Baraa
        Vous résumez très bien l’état d’esprit arabe sur les palestiniens.
        Vous vous foutez de leur ie bien être. Tous ce qui vous intéresse, c’est le malheur de israélien.
        Que devient les 900 millions par an verser à gaza et qui disparaissent alors que le peuple crevé la faim.
        Occupez vos vraiment de vis frères arabes,
        Ça nous changera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Escalade militaire entre Israël et l’Iran: vers un conflit de plus grande ampleur ?

Etats-Unis : la série “Roseanne” se moque des islamophobes et démystifie les peurs irrationnelles