in

‘Nous sommes tous des arabes'” selon une étude paléogénétique

Sale temps pour la tempête civilisationnelle fomentée par l’une des éminences grises de la droitisation de l’Etat, Claude Guéant, qui, outre son piteux rétropédalage dans la semoule, se prend en pleine face le vent contraire de la génétique. De quoi ébouriffer son complexe de supériorité !

 "Nous sommes tous des Arabes !". Cette révélation fracassante rabattrait le caquet aux plus activistes des nationalistes, et n’en déplaise à nos sinistres artisans de la bouc-émissarisation, leur science infuse ne fait pas le poids face à la vérité proclamée par la paléogénétique : "Tous autant que nous sommes, Français, Américains, Esquimaux, Chinois ou Papous, nous descendons d'ancêtres communs ayant peuplé la péninsule arabique !". Si son berceau est l’Afrique, l'humanité aurait fait escale dans "l'Arabie heureuse, après avoir franchi la mer Rouge", relate un article du Point, suite à une étude publiée dans "American Journal of Human Genetics".

 Celle qui inflige un cuisant camouflet à nos démagogues en campagne n’est autre que la "mitochondrie", un minuscule organite, qui agit comme une centrale énergétique de nos cellules, reconnaissable à son ADN spécifique.

Après avoir comparé  l'ADN mitochondrial prélevé sur des centaines d'individus à travers le monde et dans la péninsule arabique,  les paléogénéticiens des universités de Leeds et de Porto en ont conclu  que tous les hommes, hors les Africains, ont tous effectué un passage de plusieurs milliers d'années très certainement, en Arabie.

Tous Arabes et fiers de l’être ! Quand la rationalité de la science donne une sévère leçon d’humilité à nos agités du bocal du populisme – les Sarkozy, Guéant, Copé, Le Pen et consorts – ce rappel pressant à la raison a un effet coup d'assommoir dont on ne se lasse pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La censure pro-israélienne en France

Le livre qui inquiète la monarchie marocaine