in

Murtaja Qureiris, le plus jeune prisonnier politique d’Arabie saoudite, risque la peine de mort

Le vent de la modernité aurait-il fini de souffler sur la très rigoriste Arabie saoudite ? Après l’effroyable assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, dont le corps n’a jamais été retrouvé, derrière les murs de l’ambassade saoudienne à Istanbul, la monarchie wahhabite va-t-elle continuer de s’enfoncer dans les ténèbres de l’horreur ?

On peut le craindre, d’autant plus qu’elle jouit d’une impunité totale pour embastiller et châtier ses opposants comme bon lui semble, à l’heure où l’on apprend une nouvelle glaçante : Murtaja Qureiris, 18 ans, son plus jeune prisonnier politique et vraisemblablement l’un des plus jeunes au monde, a été condamné en août dernier à la peine capitale. Devenu majeur depuis vendredi dernier, sera-t-il exécuté ? Là est la question angoissante qui tourmente bien des esprits, notamment d’Amnesty International.

Jeté dans des geôles infâmes depuis près de cinq ans, soit à l’âge de 13 ans, ce jeune saoudien chiite, dont l’innocence et les droits sacrés de l’enfance ont été violemment piétinés, a été cruellement marqué au fer rouge de la sédition. Ses crimes ? Avoir eu le tort de se mêler en 2011, du haut de ses 10 ans, à bicyclette et avec d’autres petits saoudiens, à une manifestation d’Arabes chiites dont son père était l’un des fers de lance.

Dans les images de la scène diffusées par CNN, on le voit d’abord souriant, assis sur son vélo au milieu d’un groupe de camarades de son âge. Dans d’autres, il tourne le dos à son père, lequel dans un mégaphone réclamait « des droits » pour le peuple chiite.

Publicité

Déjà dans le collimateur des autorités saoudiennes, Murtaja Qureiris a aggravé son cas deux ans plus tard, alors qu’il assistait aux funérailles de son frère Ali Qureiris. Celui-ci avait été tué dans une manifestation, au cours de laquelle des cocktails Molotov furent lancés sur un poste de police. Quant à son père, il a été à son tour incarcéré pour s’être illustré dans différents autres rassemblements de protestation.

Publicité

Accusé d’un crime de lèse-majesté au royaume où les droits de l’homme et la liberté d’expression sont foulés aux pieds, le visage de Murtaja Qureiris a très vite perdu de sa fraîcheur juvénile. Marqué par la terrible frayeur ressentie lors de son arrestation en 2014, alors qu’il se rendait en famille à Bahreïn, la souffrance se lit désormais dans son regard, au terme de cinq années d’enfer passées derrière les barreaux. Placé à l’isolement pendant 15 mois, selon CNN, il fut l’objet de brimades incessantes et roué de coups.

Ce n’est que l’année dernière, en 2018, juste avant sa comparution devant un tribunal spécialisé dans les dossiers de terrorisme, qu’il a été autorisé à s’entretenir pour la première fois avec un avocat.

Il ne fallait pas non plus espérer qu’une once d’humanité étreigne ses juges, lors d’une parodie de procès, ni ses geôliers, lesquels furent sans pitié pour l’enfant qu’il était encore. Plus sadique encore, on lui promettait souvent de recouvrer la liberté, s’il reconnaissait le crime de terrorisme qu’on lui reprochait.

Publicité

Que va-t-il désormais advenir de Murtaja Qureiris, maintenant qu’il a atteint une majorité qui pourrait le conduire tout droit à l’échafaud ? Une perspective aussi effrayante qu’insupportable, à laquelle Amnesty International ne peut se résoudre, comme tant d’autres ardents défenseurs des droits de l’homme.

L’avenir dira si la fameuse communauté internationale qui, Realpolitik oblige, a consciencieusement fermé les yeux sur le meurtre de Jamal Khashoggi et bien d’autres supplices d’un autre âge, finira en l’espèce par faire tomber ses œillères.

Affaire Khashoggi : deux "nettoyeurs" envoyés en Turquie pour effacer les preuves ?

Affaire Khashoggi : deux "nettoyeurs" envoyés en Turquie pour effacer les preuves ?

Publiée par Oumma.com sur Vendredi 9 novembre 2018

Publicité

19 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Prier prier prier prier… pour que cette horrible famille disparaisse de la planète….ces sanguinaires, hypocrites, terroristes, écervelés…, aux commande du Pays abritant la Mecque…il y a un malaise!

    Qu’Allah maudisse MBS et sa junte..AMINE

    • Manifester devant l’ambassade d’Arabie saoudite, je.pense cela serait plus efficace, Allah nous oblige à l’adore, maïs aussi à passé à l’action??, soit dit en passant,cest le seul pays au monde qui porte le nom d’une personne (ibn saoud)qui donna son nom à ce pays,cest du jamais vu ??

      • Pour être rigoureux, il y a au moins deux autres pays dont le nom a été formé à partir du nom d’une personne: la Colombie ( Christophe Colomb) , la Bolivie (Simon Bolivard), et un… continent l’Amérique dont le nom est issu d’un prénom ( Amérigo Vespucci).
        Mais je reconnais qu’aucune famille descendant de ces trois hommes ne règnent sur un pays, contrairement au Saoud !

    • Prier (qui?) et tout autant maudire… Effrayant!
      Comment dans ce cas pouvoir vivre ensemble,,à côte, enfin, dans ce monde où
      nous sommes nés que l’on soit d’ici ou d’ailleurs, rétrograde ou fraternel…
      Comment accepter les autres? s’accepter soi-même?
      Partir ailleurs, vers une autre planète… emmener avec soi nos discordes…et vivre!
      Ce désir de vivre et ne plus se préoccuper de chamailleries parfois cruelles.
      Qui donc en nous nous incite ainsi? Quelquefois la sagesse apaise mais déjà…
      on cherche une arme… hélas.
      Heureux futur aux microbes de notre planète.
      un microbe: Liane Armand

  2. le wahhabisme a été décrété hors de l’islam par l’ensemble des universités islamiques de l’époque, il y a deux cents ans. Il est revenu sur la scène musulmane grâce à l’appui britannique aux Saoud pour prendre le contrôle des lieux saints de l’islam, en échange de l’acceptation par les Saoud et leurs oulémas à la botte en faveur de la domination coloniale anglaise dans le monde arabe et du « foyer national juif » en Palestine. Depuis, les pétrodollars placés dans les paradis fiscaux sous protection britannique inondent le monde islamique pour pervertir l’islam de l’intérieur comme le néo-protestantisme anglo-saxon pervertit le christianisme de l’intérieure et le sionisme pervertir le judaïsme de l’intérieur.

    • “le wahhabisme a été décrété hors de l’islam par l’ensemble des universités islamiques de l’époque, il y a deux cents ans”
      Très intéressant! Une source?

  3. voila a quoi sert l argent du hadj ,a entretenir l arbitraire il vont le garder jusque ces 18 ans ensuite
    il passera dans les mains du bourreau ,dans le silence assourdissant de la communautee internationale qui ne dira rien ,parceque on ne froisse pas le plus gros acheteur d arme de la planete qui s en sert exclusivement contre des musulmans ,qui ont eux meme payes avec l argent du pelerinage ,je suis sur qu ils payent les armes apres le hadj ba oui!!! les caisses sont pleines
    a 7000 euro par personne avec 3 millions par an ;l industrie des soit disant mecreants ,se porte
    bien !!!!!!

    • Que dire de plus !
      Que les dames de l’oligarchie saoudienne viendront comme d’habitude se fournir en bijoux, en dessous affriolants et autres frivolités à Paris …
      Après le crime … la belle vie de ces gens continuera !

  4. Le régime laïque Saoudien est un régime criminel de naissance.
    Quand à cet enfant, il reste doublement victime, du clergé de Téhéran et de la famille el Saoud. on doit le libérer.
    .
    Depuis l’arrivée de khomeini 1979 (que le royaume unie a créé et la France de Giscard a hébergé) , la plus forte densité de naissance en Iran provient de mariages ilicites.

    On appelle ça coctel “islam – temple du feu- culte des morts”.

    Sans oublier que : cultiver l’homosexualité” reste un acte de bienfaisance tant qu’il accélère la venue du sauveur machin.

    Tout le monde attend un sauveur, sauf les croyants, pardon les extrémistes.

    • اتق الله
      C’est la deuxième fois que vous refaites l’histoire à votre guise -non le chiisme n’est pas né avec Khomeini mais plutôt avec Abu dharr, Amar bnu Yassir et d’autres grands Messieurs- et que vous faites dans le takfirisme à la ibntaymia-sayedkotb et daech en décrétant que 220 millions de musulmans chiites qui attestent pourtant qu’il n’est de divinité que Dieu et que Mohammed est son messager ne sont pas musulmans. Pour qui vous prenez-vous au juste ? Un deuxième peuple élu dont vous seriez le digne représentant ? ça n’est pourtant pas ce que dit l’unique « électeur » de la liste, le seul qui sache, le seul qui ait de tels droits. Voila ce qu’il a répondu à des « sahaba » qui se sont comme vous crus plus méritoires que les autres, que tous les autres…
      لَّيْسَ بِأَمَانِيِّكُمْ وَلَا أَمَانِيِّ أَهْلِ الْكِتَابِ ۗ مَن يَعْمَلْ سُوءًا يُجْزَ بِهِ وَلَا يَجِدْ لَهُ مِن دُونِ اللَّهِ وَلِيًّا وَلَا نَصِيرًا (123)
      وَمَن يَعْمَلْ مِنَ الصَّالِحَاتِ مِن ذَكَرٍ أَوْ أُنثَىٰ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَأُولَٰئِكَ يَدْخُلُونَ الْجَنَّةَ وَلَا يُظْلَمُونَ نَقِيرًا (124)
      [123] Votre salut ne dépend ni de vos souhaits ni des souhaits des gens des Écritures ! Quiconque fait du mal aura à en répondre et ne trouvera personne, en dehors de Dieu, pour le protéger ou le secourir.
      [124] Tous ceux, hommes ou femmes, qui, en revanche, auront accompli de bonnes œuvres tout en ayant la foi seront admis au Paradis ; et tout dommage, même le plus infime, leur sera épargné.

      Le pire, c’est que décréter que les chiites ne sont pas musulmans est une carte blanche aux Saouds pour « purifier » le royaume de leurs concitoyens impies en attendant d’aider les sionistes à effacer l’Iran de la carte.
      En attendant revenez à Dieu ou assumez d’avoir le sang de ce gamin sur la conscience –pour commencer-
      Salam

      • Du calme ,
        Du temps des compagnons du prophète, il n y avait pas le mot sunnite, tout le monde parlait coran et souna.

        Le mot chiite veut dire en arabe partisans politique, les partisans de Ali , il y a aussi les partisans de Mouawia; rien à voir avec la religion.

        Ni Ali , ni Mouawia n’ont créé une huseinia, ni le pèlerinage version culte des morts.

        Amar ibn yacer était partisans politique de Ali , il a pris position politique mais il n’a pas changer la religion, pareil pour Amr ibn el Ass qui était partisan politique de Mouawia.
        Tous les deux ont vu le prophète,

        1- Le clergé de Téhéran doit nommer sa religion , ne plus dire qu’ils sont musulmans et je serai le premier à les respecter.

        2- Le régime al Saoud doit disparaître de la planète.

        3- Il ne s’agit pas du péché, il s’agit de l’hypocrisie, s’il n’y avait pas la clémence de dieu, aucun homme ne ferai un péché.

        • Beaucoup de choses peuvent être reprochées à tout ou partie des chiites d’aujourd’hui c’est vrai (*1*), mais ça n’est pas du tout le sujet.
          Le sujet est que Abraham est le premier à avoir nommé musulmans les croyants, ceux qui attestent notamment qu’il n’est de divinité que Dieu et qui se soumettent à lui et à lui seul, font œuvre pie, pratiquent la salât, s’acquittent de la zakat et craignent leur seigneur et que vous vous êtes arrogé –sous prétexte de déviances dans les pratiques- le droit de décider à la place de Dieu qui mérite de s’appeler musulman de qui ne le mérite pas – و هو التكفير بعينه – et serait par conséquent aux yeux des wahhabis passible de mort en Iran, au Yémen ou sur leur propre sol.
          Craignez Dieu et laissez tomber ce qui non seulement vous dépasse mais en plus ne vous regarde même pas. Occupez vous plutôt de votre propre salut…

          (*1*) Oui le mahdi est un mythe de même que l’infaillibilité des imams, les excès en tous genres fi ahli el bait et même le refus de ce titre de famille du prophète -sur la base du supposé hadith de la burda- aux épouses du messager mères des croyants alors que les deux versets qui en parlent s’adressent d’abord à elles
          وَقَرْنَ فِي بُيُوتِكُنَّ وَلَا تَبَرَّجْنَ تَبَرُّجَ الْجَاهِلِيَّةِ الْأُولَىٰ ۖ وَأَقِمْنَ الصَّلَاةَ وَآتِينَ الزَّكَاةَ وَأَطِعْنَ اللَّهَ وَرَسُولَهُ ۚ إِنَّمَا يُرِيدُ اللَّهُ لِيُذْهِبَ عَنكُمُ الرِّجْسَ أَهْلَ الْبَيْتِ وَيُطَهِّرَكُمْ تَطْهِيرًا (33)
          يَا نِسَاءَ النَّبِيِّ لَسْتُنَّ كَأَحَدٍ مِّنَ النِّسَاءِ ۚ إِنِ اتَّقَيْتُنَّ فَلَا تَخْضَعْنَ بِالْقَوْلِ فَيَطْمَعَ الَّذِي فِي قَلْبِهِ مَرَضٌ وَقُلْنَ قَوْلًا مَّعْرُوفًا (32)
          [32] Ô femmes du Prophète ! Vous n’êtes en rien comparables aux autres femmes. Si vous êtes pieuses, ne vous montrez pas trop complaisantes dans vos propos, afin de ne pas éveiller de désirs coupables dans certains cœurs malsains. Soyez décentes dans vos propos.
          [33] Restez avec dignité dans vos foyers ! N’étalez pas avec coquetterie votre beauté à la manière des femmes de l’époque antéislamique ! Observez la salât ! Acquittez la zakât ! Obéissez à Dieu et à Son Prophète ! Dieu ne veut qu’éloigner de vous toute infamie, ô gens de la famille du Prophète, et vous purifier de toute souillure.
          Mais et d’un ce n’est pas à vous ou moi d’en juger et de deux, ça ne change rien ni à l’histoire ni au fait que c’était l’Imam émir des croyants Ali avec ses compagnons qui étaient dans le vrai.

        • J’ai failli oublier pardon je vous cite :
          « Tous les deux ont vu le prophète »
          Bon sang vous en êtes encore là… « a vu le prophète » implique « sahabi » un terme qui au passage n’existe même pas dans le Coran implique « pieuse et valeureuse personne vouée au paradis » circulez plus rien à voir allez hop, je dirais même plus, bonne nuit les petits pom po po pom pom pom
          Le Coran regorge de versets qui mettent à nu des gens qui ont « vu le prophète » et leur promet l’enfer sans personne pour leur porter secours… mais vous préférez rejeter des versets de Dieu et croire Ibn taymia grand bien vous fasse, je crois que n’ai plus grand-chose à vous dire si ce n’est rabbi yahdini ou yahdik
          Salam

      • Puissiez-vous ne jamais regretter un tel empressement

        A Oumma
        Craignez Dieu, postez ma réponse à Water, elle n’est en rien contraire à quelque charte que ce soit.
        Ne vous rendez pas complices devant Dieu
        Merci

        • Merci mon frère, j’ai bien lu ci-dessus et rassurez-vous. Ce qui m’a fait rire est la “laïcisme” des Saoud et le “clergé” des chiites.
          Je reconnais les chiites et les sunnites comme étant de la même famille bien évidemment!
          Ayatollah Kalimoumanote 🙂

          PS: une de mes hypothèses néanmoins est que l’histoire de la venue de Issa et du Mehdi me semble être venue d’une croyance des musulmans post Issa as et avant Muhammed sws. Issa+Mehdi=Muhammed? Si oui, la solution n’est absolument pas dans l’attente d’un sauveur miraculeux.

          Allah wa alem
          Salam

          • Aaaahhh Je préfère ça mon frère.
            Je n’ai aucun doute sur l’aspect mythique du Mahdi en revanche je dois bien admettre que les versets coraniques sur Jésus notamment le fait qu’il ne soit pas mort comme ils l’ont cru mais qu’il ait plutôt été élevé à Dieu n’exclue pas son retour étant donné que toute vie doit goûter à la mort.
            Cela dit, d’accord sur le principe Dieu ne nous demande nulle part d’attendre un hypothétique sauveur avant d’essayer de notre mieux de devenir meilleur et de remplir notre part du vicariat durant le clignement de paupières qui nous est imparti en guise de vie ici-bas
            Rabbi yahfdek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Des milliers d’antiquités pillées au Moyen-Orient ont été vendues en Europe via les réseaux sociaux

Les Palestiniens sacrifiés dans le mariage d’Israël et des pays du Golfe