in

Mohamed Salah dans l’armée d’occupation ? Le tweet plus cynique que drôle du ministre israélien de la Défense…

Sa plaisanterie ne fera certainement rire que lui, car il y a fort à parier qu’elle ne soit pas du goût de Mohamed Salah, le « roi égyptien » du Liverpool FC qui a été impérial, hier soir, face à la AS Roma, lors de la demi-finale de la Ligue des Champions.

« Je téléphone sur le champ au chef d’état-major pour lui dire d’engager Mohamed Salah dans l’armée », a tweeté l’ultra-raciste ministre israélien de la Défense, Avigdor Liberman, avec la subtilité du lourdaud de l’humour qu’il est…

Une perspective qui prêterait à sourire tant elle est improbable, si elle n’était aussi révélatrice du cynisme sans nom de son auteur, moins connu pour ses boutades que pour ses saillies verbales ignominieuses contre les Palestiniens.

« Je propose de transporter les prisonniers palestiniens en autocars jusqu’à la mer Morte pour les noyer » ou encore « Les Arabes Israéliens qui sont contre nous méritent de se faire décapiter à la hache », éructait-il sans une once de dérision, alors qu’il était ministre des Affaires étrangères et l’un des sinistres artisans de l’Etat d’apartheid.

Comme l’imbuvable Avigdor Liberman semble d’humeur badine, rappelons-lui une anecdote qui ne manque pas de sel, histoire de le faire s’étrangler de rire…  En 2013, Mohamed Salah, à l’instar du peuple égyptien rangé inconditionnellement du côté de ses frères palestiniens, s’était illustré par son refus de serrer la main des joueurs de l’équipe israélienne du Maccabi Tel Aviv, prétextant un changement de chaussures. Voilà, ça c’est follement drôle !

2 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Koweït : Nabta Health, la plate-forme qui incite les femmes arabes à faire de leur santé une priorité

Le mois islamique est-il universel ou national ?