in

Maroc : la déroute des islamistes

Lors des élections législatives et après une décennie au pouvoir, le PJD s’effondre, passant de 125 sièges dans l’Assemblée sortante à 12. Le Rassemblement national des indépendants (le RNI) s’est imposé.

Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Maroc , la déroute des islamistes , c’est normal.
    On a utilisé la religion pour s’enrichir, monter les échelons et on a donné aux gens des tickets pour le Paradis.
    Maintenant, en arrière par dessus les tombes.

    Une religion cadrée par le Makhsen du roi,
    Une religion, version Makhsen, qui soutient la pensée unique, les gens n’ont veulent plus.

    Aucun homme moderne n’a pu résoudre le réel problème des musulmans : L’argent divise les musulmans.

    Les islam -istes -isme sera remplacé par l’athéisme politique. et ses nouvelles valeurs dites internationales.
    Je pense que ça marchera.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Une start-up sur trois est créée ou dirigée par une femme dans le monde arabe

Zemmour relaxé, musulmans condamnés