in

Maroc-Israël : fin de la lune de miel ?

L’absence de David Govrin, chef du bureau de liaison d’Israël au Maroc qui n’a pas encore remis ses lettres de créance au roi Mohammed VI à la cérémonie de réception des ambassadeurs étrangers par le souverain suscite des interrogations. Un an après la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, la magie des débuts commence-t-elle à s’estomper  ?

David Govrin avait révélé sur son compte Twitter le 10 octobre dernier qu’il avait été nommé ambassadeur d’Israël au Maroc, mais il n’a pas encore remis ses lettres de créance au roi Mohammed VI. Mardi, le diplomate israélien a brillé par son absence à la cérémonie de réception des ambassadeurs étrangers par le souverain qui s’est déroulée au palais royal à Rabat. Une absence qui a suscité des interrogations.

Interrogé lors d’une conférence de presse jeudi dernier, Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement marocain, a tenté de justifier l’absence du chef du bureau de liaison d’Israël à Rabat par des questions protocolaires. « Pour répondre à la question relative aux ambassadeurs, je puis dire que le Maroc respecte les dispositions de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, qui régit l’ensemble des protocoles liés à ce domaine », a-t-il indiqué, sans donner davantage de précisions.

Publicité

« La réticence de Rabat sur le statut de Govrin (ambassadeur d’Israël) est probablement due à l’indécision de l’administration Biden sur la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental », a déclaré à The New Arab un politologue sous couvert d’anonymat. « Alors que l’administration Biden continue d’hésiter à exprimer la reconnaissance [de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental] et à construire le consulat promis à Dakhla, le Maroc n’ira pas plus loin dans la normalisation ni n’en dira plus sur la position réelle de Govrin », a-t-il ajouté.

Bladi Net

Publicité
Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Non Ak8300? tous les dirigeants non pas trahis la cause Palestinienne, il n’y a que les Rois du Maroc pour le faire. Hassan 2 a trahis les armées Arabes lors de la guerre des 6 jours et maintenant c’est au tour de son fils Mohamed 6, de vendre AL QUODS et les Palestiniens a l’entité sioniste.
    Vous avez le droit de tout accepté de vos Rois, mais de grâce évitez de mélanger les torchons avec les serviettes, merci

  2. Tous les “arabes” sont des traîtres alors vu le degré d’investissement pour la Palestine. C’est que du blabla qu’on récite pour montrer qu’on est solidaires. La vraie question est que fait-on pour améliorer la vie de nos pays??? Les “nations arabes” sont tombées dans l’idéologie collective mais personne ne peut sauver son propre c.. Le Maroc a le mérite de faire avancer son pays dans le bon chemin et pas s’enfermer dans une pensée ni dans le passé. Après on peut critiquer l’opportunité d’une telle association mais on ne peut pas blâmer son manque de courage.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

( Zone Interdite sur l’islam radical) David Guiraud: “Je sais pas ce que c’est moi une bibliothèque islamiste”

Il n’y a pas de planète B : le Monde devra accélérer la transition énergétique