in

Lyon : chrétiens et musulmans célèbrent la fraternité dans une journée inédite 20 ans après Tibhirine

Plus de 400 catholiques et musulmans représentant la diversité des paroisses et des mosquées de la Métropole lyonnaise se réuniront, le samedi 17 septembre prochain pour rendre hommage aux moines de Tibhirine*, aux martyrs chrétiens d'Algérie et aux dizaines de milliers de victimes de la "décennie noire" des années 1990.

Prenant acte des tensions communautaires consécutives aux terribles attentats de ces derniers mois, ces commémorations des événements de 1996 en Algérie cherchent à faire vivre à Lyon l’héritage d’amitié, d’estime, de confiance et d'admiration entre chrétiens et musulmans selon l’exemple de Monseigneur Claverie, évêque d’Oran et ses compagnons martyrs qui ont donné leur vie pour leurs amis.

Les cérémonies commenceront le vendredi 16 septembre à 18H avec le témoignage de Mgr Teissier, archevêque émérite d'Alger, qui a été témoin direct de ces événements dramatiques pour tout le peuple algérien. Monseigneur Teissier rappellera comment les témoignages d'amitié entre musulmans et chrétiens constituèrent de précieuses lumières d’espérance et de fraternité au cœur des années terribles du terrorisme.

 Cette conférence sera suivie de l’inauguration d’une plaque à la mémoire de frère Luc, moine de Tibhirine, qui fut étudiant en médecine, dans les locaux des HCL à l’Antiquaille, donc sur le lieu même du martyre de St Pothin 18 siècle plus tôt.

Puis le lendemain samedi 17 septembre, les familles des 19 martyrs chrétiens se réuniront autour du Frère Thomas Georgeon , postulateur de la cause de béatification au Vatican de Monseigneur Claverie et ses compagnons.

A 14H30 , Kamel KABTANE, recteur de la Grande Mosquée, accueillera tous ceux qui voudront prier cote à cote, dans le recueillement, à l’intention de la fraternité des hommes et des peuples en mémoire des victimes du terrorisme d’hier et aujourd’hui.

A 17H30 , à la basilique de Fourvière, le Cardinal Philippe Barbarin présidera une messe solennelle en hommage aux martyrs d’Algérie dans la perspective de leur procès en béatification, en présence de Monseigneur Desfarges, administrateur apostolique d’Alger et évêque de Constantine, de Monseigneur Vesco, évêque d’Oran, originaire de Lyon, et de Mosneigneur Michel Dubost, évéque d’Evry, en charge du Conseil pour les relations interreligieuses de la Conférence des évéques de France .

La journée sera conclue dans les jardins de l’archevêché par un banquet « le lien de la Paix, Ribat Essalam » réunissant autour d’un couscous plus de 400 lyonnais particulièrement investis dans le dialogue inter-religieux.

Ce programme s’appuie sur un micro-climat spirituel et humaniste exceptionnel à Lyon, nourri par une profonde tradition inter-religieuse, tradition illustrée par des moments forts, depuis la visite de l’émir Ab El-Kader en 1852 jusqu’au Pèlerinage de Tibhirine en 2007 à l'initiative du professeur Azzedine Gaci accompagné du Cardinal Philippe Barbarin et de Kamel Kabtane.

Le collectif « le lien de la Paix, Ribat Essalam » réuni plus de 70 bénévoles chrétiens et musulmans travaillant ensemble depuis plusieurs mois pour la réussite de cet événement . 

Le collectif réuni plusieurs associations de dialogue islamo-chrétiens autour du diocèse, de la Grande Mosquée, de la mosquée Othmane de Villeurbanne, du Conseil Régional du Culte Musulman, du Message de Tibhirine, des fils d’Abraham et de nombreuses autres qui ont pour but de faire vivre à Lyon l’esprit de Tibhirine et contribuer ainsi à l’épanouissement au quotidien des liens fraternels tant entre les personnes qu’entre les diverses communautés pour le bien commun et la cohésion sociale. 

 Le Lien de la Paix, Ribat Essalâm

*Au cours de la nuit du 27 au 28 mars 1996, sept moines furent enlevés par un groupe armé. Leur enlèvement fut revendiqué par la faction radicale du G.I.A. (Groupe Islamique Armé) dans un communiqué en date du 18 avril 1996 et publié le 27 avril.

Dans un second communiqué, en date du 23 mai, le G.I.A. annonçait qu’ils avaient été exécutés le 21 mai. Le 30 mai, leurs têtes étaient découvertes à côté de Médéa.
La messe des funérailles célébrée à Alger le samedi 2 juin sera un événement déclenchant une émotion d’ampleur nationale, tant en Algérie qu’en France.
La vie des Moines de Tibhirine a été retracée dans un remarquable film de Xavier Beauvois, des Hommes et des Dieux primé en 2010 au Festival de Cannes (Grand Prix du Jury) avec dans les rôles principaux Lambert Wilson et Michael Lonsdale.
La mémoire des sept frères du monastère de Tibhirine est honorée à Lyon par l'installation de statues représentant les silhouettes de moines, « priants parmi les priants » qui ont été inaugurées lors de l'ouverture officielle du nouvel archevêché le mardi 28 juin 2016.
 En leur rendant hommage nous rendons aussi hommage aux 12 autres martyrs chrétiens d’Algérie comme aux dizaines de milliers de victimes de ces années noires.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inde : deux hommes, l’un musulman, l’autre hindou, ont donné chacun leur rein à l’épouse de l’autre

La belle victoire judiciaire d’une norvégienne voilée, refoulée d’un salon de coiffure