in

L’islamophobe Christine Tasin remise à sa place par Emmanuel Todd

Bouffeurs de curés, de saucisson, et buveurs de pinard, les militants, bouffeurs d’imams, de Riposte Laïque, ont trouvé leur égérie idéale en Christine Tasin, hystérique à l’extrême, comme l’est l’anticléricalisme violent et inepte.Dans ce cénacle télévisuel animé par Franz-Olivier Giesbert, l’islam et sa compatibilité avec la République était au cœur des grandes questions débattues.

Une mention particulière pour Emmanuel Todd, démographe et historien, qui a renvoyé dans les cordes, non sans ironie, la pasionaria « islamophobe et fière de l’être ». Seul point positif : plus le délire de Christine Tasin se donne à voir, plus on réalise d’où vient le vrai danger en France… Et ce n’est pas un hasard si certains laïques éclairés désertent les rangs de Riposte Laïque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Suède finance une brochure dénonçant l’apartheid israélien

Vers la “réforme islamique”