in

L’extrême droite appelle à prendre les armes

Bon sang ne saurait mentir ! Marion Maréchal-Le Pen, la petite fille du fondateur de l’extrême droite française, promue députée grâce au népotisme familial à un âge où d’autres font leurs premiers pas dans les amphis bondés, marche à grandes enjambées sur les pas de son grand-père…

Preuve en est, son appel à un réveil patriotique (voir capture d'écran ci-dessous), lancé dans le sillage de la nouvelle tragédie de Saint-Etienne-du-Rouvray, qui doit rappeler le bon vieux temps au patriarche du FN, nostalgique de l’Algérie française et des crânes rasés qui assuraient sa protection rapprochée.

« Ils tuent nos enfants, assassinent nos policiers et égorgent nos prêtres. Réveillez-vous ! ». Cette exhortation à la mobilisation générale signée de l’héritière de la dynastie Le Pen a été entendue au-delà de ses espérances, et le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’a pas inspiré que de bons sentiments à ses troupes et encore moins à tendre la main pour faire rempart, tous ensemble, contre le terrorisme aveugle.

Son cri de ralliement a surtout pour effet d’inciter ses partisans enfiévrés à prendre les armes pour se livrer à une croisade d'un autre âge dans la France de 2016, et en l’occurrence dans la petite bourgade qui pleure son prêtre disparu tragiquement. Et au diable l'anachronisme d'un tel bellicisme, la démocratie et la préservation de la concorde nationale, place aux milices nationalistes ivres de vengeance qui n'ont cure des lois !

En lisant avec effarement les tweets ci-dessous, les grands pourfendeurs de l’islam, ceux-là mêmes qui ne cessent de clamer haut et fort que le Prophète a imposé la parole de Dieu au fil de l’épée, pourront constater qu’un certain Julien Rochedy, ce chrétien ultra-nationaliste qui n’est pas disposé à tendre la joue, reprend à son compte et en les décontextualisant, lui aussi, les paroles du Christ : « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais bien le glaive» Matthieu 10 :34.

 

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Assassinat Père Jacques Hamel : “ça n’a rien à voir avec l’islam”, s’est émue Latifa Ibn Ziaten

Prise d’otages à l’église : les images de l’intervention de la BRI (vidéo)