in ,

Les musulmans américains se mobilisent pour venir en aide aux migrants en souffrance

Tendre la main à leurs prochains en souffrance, à ces nouveaux damnés de la terre que sont les migrants déshumanisés ou démonisés, qui n’ont pour seul horizon que les grillages des centres de rétention américains, à l’ombre desquels leur intégrité physique et morale, ainsi que leurs droits élémentaires, sont bafoués, ne sont pas de vains mots pour deux dignitaires musulmans américains.

A l’unisson de nombreux élus démocrates qui ont condamné vigoureusement les « conditions de vie effroyables » auxquelles ces prisonniers issus de l’immigration sont soumis dans l’Amérique de Trump, l’imam Zaid Shakir et l’imam Omar Suleiman ont fait part de leur profonde consternation devant le sort inhumain qu’ils subissent.

Sous leur impulsion, une grande campagne de sensibilisation et d’appel aux dons a été lancée auprès de la communauté musulmane, afin de venir en aide à ces détenus esseulés et sans ressources, qui s’entassent dans des cellules bondées, parqués comme des animaux, et qui n’ont pas les moyens de payer une caution libératrice. Une liberté sous caution qui, en avril dernier, s’est réduite comme peau de chagrin, sous le coup de semonce d’un juge de Seattle qui y était farouchement hostile.

« Muslims for Migrants ». C’est sous ce titre évocateur de la solidarité et l’entraide musulmanes, deux valeurs islamiques essentielles, que l’imam Shakir et l’imam Suleiman, les deux fers de lance de la campagne, ont exhorté leurs coreligionnaires à se mobiliser pour secourir des êtres en grande détresse, conformément à ce que commande le Coran.

Publicité

« En réunissant ces familles, nous souhaitons soulager leurs souffrances et insuffler de l’espoir dans un quotidien assombri par l’exil, comme le demande notre foi, tout en envoyant un message de compassion par l’action », a expliqué l’imam Shakir.

L’imam Omar Suleiman

« En une semaine à peine, nous avons collecté plus de 117 000 dollars (105 000 euros) en vue de libérer les parents migrants et de rompre l’éloignement avec leurs proches. Je suis profondément reconnaissant envers tous ceux qui ont soutenu cette campagne. Il faut continuer sur cette lancée », s’est réjoui pour sa part, sur Facebook, le très estimé imam Suleiman. Le président de l’Institut Yaqeen de recherche islamique basé à Irving, dans le comté de Dallas, n’est pas homme à mâcher ses mots contre l’incendiaire Donald Trump, son indignité et son islamophobie ravageuse.

« Je suis honoré d’officier avec l’imam Omar Suleiman en tant que conseiller, lors de cette campagne menée par CelebrateMercy et dirigée par des musulmans. Faites un don pour réunir les familles de migrants, pour libérer les parents détenus qui n’ont pas les moyens de payer une caution. Chaque 10K $ que nous collecterons réunira 1 famille ! », a clamé l’imam Zaid Shakir, en appelant les mosquées et autres associations à se joindre à ce formidable élan de solidarité musulmane pour mieux l’amplifier.

Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Cessez de piller et voler l’Afrique et vous aurez moins de migrants,cessez de de disloquer,de détruire les pays du sud et l’immigration deviendra moins intéressante….votre impérialisme , vos invasions,vos guerres pour s’approprier des ressources des Etats du tiers monde sont responsables de l’appauvrissement de ces Etats dirigés par des larbins fantoches mis en place par l’occident.Depuis plus de 50 ans ,les guerres coloniales ont continué provoquées par ceux des pays nantis pour maintenir leur croissance et leur niveau de vie excentriques

  2. Il faut accepter tous les migrants en France, ce n’est pas normal de les laisser mourir de faim en mer, c’est indigne et cruel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rejeté par Cambridge, un jeune musulman obtient une bourse de 272 000 € du prestigieux MIT

Il est temps pour le Parti démocrate US de résister au racisme israélien