in

Les médias peuvent rendre une fille voilée “insoumise” quand cela les arrange

La couverture du dernier numéro de Courrier International (voir ci-dessous) montre une fille voilée, qui laisse seulement entrevoir ses yeux, en train de faire un "bras d'honneur?" avec au-dessus d'elle, un titre décliné tel un slogan publicitaire sorti tout droit d'une agence de com: "'La colère des musulmans. Islamiste non merci !"

Quand il s'agit de pourfendre les islamistes, les médias savent mettre en scène une fille voilée qui sait dire non, donc insoumise et rebelle à toute expression d'autoritarisme. Une représentation de la femme voilée qui contraste avec la caricature qui est habituellement véhiculée dans ces mêmes médias, qui ont longtemps associé le voile à la soumission de la gent féminine.

Il ne s'agit pas dans cette brève de défendre les islamistes qui ont en effet montré leurs limites partout où ils ont accédé au pouvoir. Il est une évidence également que des femmes voilées peuvent dire non aux islamistes, comme elles peuvent adhérer à leur conception de l'islam. Ces quelques lignes visent seulement à dénoncer ce revirement purement conjoncturel dans la perception de la femme voilée par les médias mainstream, qui peuvent en faire, au gré des événements politiques conformes à leur vision du monde, une femme voilée soumise ou insoumise.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le drone, ou l’instrument du Bien

Trappes: deux policiers en garde à vue pour des propos islamophobes