in

Les médecins libyens ne peuvent plus soigner leurs patients

L’hôpital public de Tripoli est en situation d’urgence extrême. La guerre a précipité le départ de nombreux médecins à l’étrangers et le manque de moyens et d’effectifs empêche le personnel sur place de soigner les patients.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Association Ensemble Contre l’Oubli: Opération « GRAND FROID »

Le président tunisien, Kaïs Saïed, décore la célèbre militante algérienne Djamila Bouhired