in

Les Malaisiens non musulmans accueillent le Ramadan avec une joie renouvelée

Désireux de s’imprégner pleinement de l’esprit du Ramadan, le cœur rempli de joie à la perspective de nouer des liens privilégiés avec leurs concitoyens musulmans qui représentent près de 60% de la population, les Malaisiens non musulmans s’empressent de mettre de côté les différences religieuses au cours d’une parenthèse spirituelle unique, qu'is savent pleine de bénédictions.

C’est avec une effervescence et un bonheur renouvelés qu’ils ont accueilli, le 18 juin, l’arrivée du mois saint de l’islam, impatients de s’asseoir à la même table que les fidèles et d’échanger avec eux lors d’Iftars conviviaux et fraternels qui ont souvent pour cadre des hôtels et des restaurants. 

Régal des yeux et des palais, mais aussi et surtout occasion rêvée de faire tomber toutes les barrières au profit d’un rapprochement placé sous les meilleurs auspices, les grands buffets dînatoires organisés au coucher du soleil font recette auprès des Malaisiens d’autres obédiences qui s’y pressent, l’eau à la bouche et l’envie sincère de dialoguer. "Je ne fais pas le ramadan mais j’apprécie de prendre part à la rupture du jeûne avec mes collègues musulmans, car je me sens encore plus proches d’eux et même en osmose avec eux à ce moment précis," a confié Rachel Basnayake, 24 ans, qui ne cache pas que les deux savoureux plats traditionnels, tuhau et jeruk bambangan, ont l’art de la mettre en appétit.

Steven Liew, 34 ans, partage non seulement sa délectation pour ces deux mets délicieux, mais plus encore le désir de se rapprocher de ses propres amis musulmans au moment le plus propice pour le faire : "J’aime participer aux dîners de rupture du jeûne, car c’est une double opportunité de consolider des liens d’amitié et de déguster des plats exquis", a-t-il précisé. Son témoignage, tout comme celui de Rachel Basnayake, illustre parfaitement la chaleur de l’accueil réservé au mois sacré de l’islam par cette frange de la population malaisienne qui, sans le célébrer, souhaite toutefois profiter de certains de ses nombreux bienfaits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Incroyable: Mehdi a été débarqué d’un avion, car des voyageurs se plaignaient de son odeur (vidéo)

Une fête de la bière, à l’aube du Ramadan : la nouvelle provocation outrageante de Pékin envers les Ouïghours musulmans