in

Les Etats-Unis fustigent la loi contre le voile intégral

Faisant écho au vibrant appel de Nils Muizneks, commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, qui exhortait récemment les gouvernements européens, et notamment Paris et Bruxelles, à plus de justice envers les musulmans, Washington ne craint pas d'houspiller à son tour ses proches alliés du Vieux Continent pour leur hostilité grandissante à l'égard de leurs concitoyens musulmans, à grand renfort de lois liberticides, inimaginables Outre-Atlantique.

Vieille pomme de discorde entre la France et les Etats-Unis, les lois réglementant le code vestimentaire, et en particulier contre le port du voile et du voile intégral, sont une nouvelle fois décriées par la voix d’Hillary Clinton. Commentant, lundi, un rapport sur le panorama mondial des libertés religieuses, la secrétaire d’Etat n’a pas mâché ses mots au sujet de l’Europe, rattrapée par ses vieux démons : Ces «pays sont de plus en plus divers en termes ethniques, raciaux et religieux» mais «ces évolutions démographiques s’accompagnent parfois d’une augmentation de la xénophobie, de l’antisémitisme et de sentiments antimusulmans», a-t-elle déploré.

Surtout, «de plus en plus de pays en Europe, dont la Belgique et la France, ont des lois restreignant le code vestimentaire qui pénalisent des musulmans», a critiqué le département d'Etat.  Porter ou non un vêtement religieux «doit être un choix personnel», a insisté Suzan Johnson Cook, ambassadrice des Etats-Unis pour les libertés religieuses.

Précédant la Belgique de quelques mois seulement, la France traque tant bien que mal, et plus mal que bien d’ailleurs, le voile intégral depuis le 11 avril 2011. Dans un unanimisme politique qui a fait taire tous les clivages pour promulguer cette loi, le candidat Hollande s'était engagé à la conserver. Bien que très peu probable, une volte-face de sa part, en sa qualité de président, ne manquerait pas de panache face au diktat des lobbies…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les maillots de bain couvrants ont le vent en poupe aux Etats-Unis

Quatre animateurs de colonies de vacances suspendus pour cause de Ramadan