in

L’ego, un obstacle à toute démarche spirituelle

L'ego, un obstacle à toute démarche spirituelle

L'ego, un obstacle à toute démarche spirituelle La plus grande guerre, c'est celle qu'on mène contre soi. Dans sa chronique “Sagesses d’islam”, Slimane Rezki évoque une des nombreuses sagesses du grand mystique Abu al-Hassan Ali Al Kharaqāni (963-1033) qui souligne combien l’ego constitue un obstacle entre l'homme et Dieu.

Publié par Oumma.com sur vendredi 22 décembre 2017

“La plus grande guerre, c’est celle qu’on mène contre soi”. Dans sa chronique “Sagesses d’islam”, Slimane Rezki évoque une des nombreuses sagesses du grand mystique Abu al-Hassan Ali Al Kharaqāni (963-1033) qui souligne combien il faut lutter contre son propre  ego qui  constitue un obstacle entre l’homme et Dieu.

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. L’Islam est une pratique à cent pour cent.
    A mon avis, on a le droit d’être égoïste pour ne pas parler de l’ego en général. Le seul remède à l’égoïsme est la confiance.
    Il y a pire que l’ego , pourquoi Satan est déclaré ennemi de l’homme dans le coran, ce n’est pas parce qu’il est égoïste, il ne possède rien.
    L’esprit Satan est clair : je suis foutu, que tout le monde le soit. C’est la politique de la terre brûlée.

    C’est ce qu’on appelle “el hasad” , ce n’est pas la jalousie, parfois il est bien d’être jaloux

  2. L’égo ?

    Des dirigeants arabes ont été ou sont bouffis d’égo.

    Saddam Hussein, Hafez el Hassad, Mouhammar Khadafi, pour ne citer que les moins criminels.

    Il y a une admiration des leaders, même assassins, dans un monde où règne la violence, le népotisme, et tout simplement l’absence de démocratie.

    De toute façon, en cas d’élections libres, le peuple votera islamiste, donc pour une nouvelle dictature.

    Et c’est reparti pour un tour : vous êtes désolants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une palestinienne, plus jeune diplômée en médecine au monde

De la condition animale en islam