in

Le Washington Post qualifie de «ridicule» la polémique en France sur le «hijab de running»

Vue des Etats-Unis, la polémique sur le «hijab de running» que l’enseigne Decathlon a renoncé à commercialiser suite à la levée de boucliers suscitée, semble bien étrange. Le Washington Post a ainsi qualifié l’affaire de «ridicule».

«Une nouvelle fois, la France s’est plongée dans le ridicule en parlant des vêtements que les femmes musulmanes peuvent choisir de porter ou non», peut-on lire dans l’article consacré à la polémique, rédigé par le correspondant du quotidien à Paris, James McAuley. «Les vêtements que les femmes musulmanes choisissent de porter sont un sujet à polémiques en France, une société officiellement laïque qu interdit tout signe et symbole religieux dans la vie publique – à l’exception, bien sûr, des crèches et des sapins de Noël qui décorent les mairies en hiver», poursuit le journaliste. Après avoir rappelé l’origine de la polémique, James McAuley compare l’affaire à celle du «burkini», qui avait déja suscité de vifs débats en France à l’été 2016. Et il explique, de manière ironique, que d’une simple polémique sur Twitter cela est désormais devenu «une affaire d’Etat», à laquelle les principaux responsables politiques du pays participent désormais.

Lire la suite sur CNEWS

Publicité
Publicité

25 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le Washington Post trouve cela ridicule? Eh bien le jour où ils auront 10% de leur population musulmane comme en France ils changeront d’avis. Aux Etats Unis il y a 3,4 millions de musulmans soit 1,1 % de la population.

  2. Le problème du “hijab” est qu’il n’attire pas la sympathie et pas seulement en France, dans le monde entier il est critiqué, en tant que musulman nous devions nous poser les bonnes questions au lieu de pointer du doigt autrui et leur soi disant manque de tolérance, moi même je n’ai pas un bon sentiment vis à vis de ce voile mais ça ne m’empêche pas d’être croyante et pratiquante, il y a certaines choses qui doivent être discuté de manière raisonnée et posée, beaucoup de femmes musulmanes attendent des réponses claires qui puissent les aider à s’épanouir dans la vie de tous les jours, les histoires de protéger la femme ou les histoires de la femme c’est une perle ou je ne sais quoi d’autres ça ne passe plus. Les religieux doivent réagir et arrêter de nous prendre pour des imbéciles, je ne les écoutent plus depuis longtemps.

    • Oui par contre toi on doit tous t’écouter… Sacré complexée, tu parles de hijab et de sympathie, ça montre ton niveau intellectuel.
      Ben balade toi le string à l’air tu auras beaucoup de sympathie vu que c’est ta priorité

      • Pourriez-vous faire un effort pour répondre et montrer votre désaccord sans être grossier ou insultant ? En répondant comme vous le faites, vous donnez raison à ceux qui vous irritent.

    • Et si on inverse la donne: “…. le problème du string est qu’il attire beaucoup de sympathie et pas seulement en France………, moi( vous),même j’ai un bon sentiment vis à vis de ce string mais ça ne m’empêche pas d’être non croyante et non pratiquante, il y a certaine chose qui ne doivent pas être discutée( ou bien qui doivent être discuté selon votre passion…”
      Vous êtes dans l’égarement total. Quand on fais un choix de religion Musulmane sans contrainte, on est musulman ou on ne l’est pas et c’est ALLAH de décider, ce n’est pas à nous d’en décider pour faire plaisir à notre passion ou je ne sais pas à qui ou à quoi!

  3. Vous n’avez vraiment rien compris à ce pays… Bon d’un autre côté ça ne fait que 50 ans que vous êtes là. Vos parents sont venu trimer dans nos usines pour payer votre éducation. Maintenant plus d’usines dans ce pays, donc plus besoin de bras. Et vous vous retrouvez comme des cons à essayer d’exister dans un monde qui ne vous ressemble pas. Comme vous n’êtes pas arrivé à nous ressembler, je veux dire culturellement, socialement et soyons lucides intellectuellement vous essayez de nous imposer votre norme. Alors non, nous n’avons rien à voir avec les anglo-saxons, peut-être parce qu’on s’est foutu allègrement sur la gueule avec eux durant des siècles, et vous le découvrez seulement maintenant ? Donc je vous confirme, on s’en fout des religions, on s’en tape longuement et historiquement. Si ça vous amuse encore ces conneries, il fallait réfléchir avant de venir chercher l’espoir et le confort dans ce pays. Mais sinon, on peut parler de l’algérie, du maroc et de la tunisie… Parce que votre vrai problème il est là. Alors on commence par quoi ? Qui fait le meilleur couscous ? On va éviter les sujets qui fâchent comme l’économie, la politique, la culture… N’y voyez aucun racisme ou ismalophobie hein ! Mais il y a un moment il faut arrêter de nous prendre pour des cons et être un peu reconnaissant… C’est bien beau d’avoir voulu son indépendance et ensuite de vouloir retourner vivre chez papa et maman parce qu’on y arrive pas tout seul. Bande de grands enfants ! pour rester poli… Bon et vous nous faites vraiment chier avec la palestine. On s’en fout comme du front polisario. Pour nous c’est un problème de dîner de cons. C’est le genre de sujet dont on se sert pour pourrir un dîner ennuyant. On préférait que vous vous occupiez des barbus en robe et sandalettes qui racontent que la musique c’est le diable… Sinon on va le faire nous-même.
    Je viens de penser à un truc rigolo, un barbu en robe avec la cagoule décathlon ! Si vous voulez que l’on accepte la cagoule pour les femmes alors les mecs doivent la porter aussi. C’est ça la France ! Egalité ! Et on va bien se marrer ! Ca nous changera avec vous…A part tarik ramadan et djamel débouze, vous êtes pauvres en comique.

    • Encore un sous développé intellectuellement, doublé d’un ego démesuré qui n’a pas compris : les musulmans sont ici chez eux, leurs grands parents ont payé le prix du sang, leurs parents le prix de la sueur pour reconstruire le pays et les dernières générations contribuent largement au dynamisme économique et sont en train de montrer qu’intellectuellement ils n’ont rien a envier à personne (ingénieurs, medecins, …). Le discours hautain, irrespectueux voire haineux ne changera rien, il ne fera qu’attiser la haine et conduira à une catastrophe dans laquelle il n’y aura pas de gagnant sauf peut-être ceux dont le dessein est autre que celui de l’intérêt national…Qui sont-ils ? Un indice ? Les défenseurs du pays doté de l’armée la plus morale du monde (elle bombarde les populations civiles au phosphore blanc, tue des femmes et des enfants mais qu’importe c’est la seule démocratie du moyen orient !!)

  4. Bonsoir, comme d’habitude,il faut bien un bouc émissaire, dans les années 30 c’était les juifs et maintenant c’est les musulmans et dans 10 ans ça sera le tour de qui?
    Avec cette histoire, l’affaire Benalla tombe dans les oubliettes.
    Et dire pour un vol,tu te prends 1 à 3 ferme.
    Et ce pays ose critiqué et donner des leçons autres pays non occidentals et surtout les pays non soumis à l’Occident et surtout pas à l’entité sioniste.

    • L’antisémitisme qui faussement ne vise que les juifs, concerne aussi les arabes pour ne pas dire les musulmans. Pourquoi ?
      – Le terme sémite concerne les peuples sémites.
      – Quels sont les peuples sémites . Ceux qui parlent des langues sémitiques.
      – Quels peuples parlent des langues sémitiques ?

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_s%C3%A9mitiques

      « Plusieurs langues sémitiques sont des langues officielles ou administratives : arabe (359 millions de locuteurs en 2017), amharique (plus de 90 millions), hébreu (8 millions), tigrigna (6,75 millions) et maltais (400 000 locuteurs). D’autres langues sémitiques sont utilisées en Éthiopie, en Érythrée, à Djibouti et en Somalie, et au Proche-Orient (langues néo-araméennes par exemple).

      Les langues sémitiques se caractérisent, entre autres, par la prédominance de racines trilitères et par l’usage de consonnes laryngales, gutturales et emphatiques. »

      Les arabes étant 45 fois plus nombreux que les hébreux, on ne voit pas comment le terme d’antisémitisme les concerneraient plus que les arabes qui eux aussi sont des sémites.

      Ce qui est visé pour les juifs, ainsi que les musulmans, c’est la religion. Qui est judéophobe ? Personne. Tout le monde se fiche pas mal de la religion juive, même les descendants des juifs religieux qui préfèrent souvent être laïc ou agnostique. Il existe bien un communauté juive qui regroupe les religieux et les non religieux. C’est l’aspect communautaire qui est visé chez les juifs.

      Il n’en est pas de même chez les musulmans. L’origine importe peu. Ce qui est visé, c’est plus la religion que la communauté. Si quelqu’un a une tête d’arabe (origine Moyen Orient), il se verra automatiquement taxé de musulman. “Musulman” n’est pas utilisé comme “adepte de la religion musulmane”, mais comme un amalgame péjoratif, une forme de mépris. Ça s’appelle l’islamophobie.

      L’antisémitisme existe bien. Il peut se teinter d’islamophobie. Plus rarement de judéophobie, mais il peut aussi viser la communauté juive (qui dès lors devient un racisme). En fait, le racisme étant punissable par la loi, il est acceptable de critiquer, voire d’insulter la religion de celui qu’on déteste de manière primaire et sans véritable raison sinon la détestation. Les juifs, comme les chrétiens ne sont pas très religieux (les juifs sont tout de même plus religieux que les chrétiens, mais bien moins que les musulmans).

      J’aime bien la diversité de nos sociétés. Ce qui est intéressant dans celui qui est différent de nous, c’est ce qu’on n’est pas. D’où l’intérêt à l’approcher avec bienveillance pour apprendre à devenir aussi “le meilleur de lui”.

      Je suis belge, j’ai épousé une grecque, ma fille a eu un garçon (Sami) avec un tunisien. Sami (un an) a eu son premier cours d’arabe la semaine dernière. Sami est beau comme un dieu et intelligent avec ça (la diversité génétique est un plus pour faire des gosses). Il apprendra aussi le Coran. Moi, le chrétien (pas très pratiquant, voire pas du tout), j’en suis fier. Celui qui insultera mon petit-fils me trouvera sur son chemin.

  5. Je persiste et signe: les pays Anglo-saxons sont de loin moins racistes et plus tolérants que le pays des droits de l’homme, exception faite des USA. Je parle notamment du Canada et surtout du Royaume Uni: historiquement le Royaume uni est plus ouvert et tolérant d’ailleurs il a été le premier pays au monde à avoir aboli l’esclavage en 1807 et d’ailleurs le mouvement abolutionniste est né en Angleterre ce qui a permis par exemple aux Noirs Américains de se réfugier au Canada et dans les colonies anglaises aux Caraïbes. Même chose pour les Esclaves vivant dans le sois disant pays des droits de l’homme, ils traversaient la manche par bateau. Les Anglo-saxons sont ceux qui ont le plus soutenu Mandela et parmi ceux qui ont été les plus vifs partisans du boycott du régime de l’apartheid en Afrique du sud ( alors que les gouvernements français continuaient à vendre des armes malgré l’embargo de l’onu, en plus il se murmure que charles pasqua a couvert les agents sud sud-africains qui ont assassiné Dulcie September la représentante de L’ANC en 1988 et qu’il a refusé de lui accorder une protection policière avant son assassinat . Au Canada le Ministre de la défense originaire d’Inde et shikh porte le turban et ça ne choque personne. Au Royaume uni les Policiers Shikh portent le turban et certaines femmes policiers Musulmanes portent le voile et ça ne choque personne. Même l’acuel Ministre de l’intérieur Britannique est Musulman d’origine Pakistanaise. Certains en France, au lieu de donner des leçons de droits de l’homme à d’autres pays devraient balayer devant leur porte.

    • Concernant le boycott en Afrique du Sud, je peux simplement vous faire part de ma propre expérience. En 1986, nos clients Sud-Africains nous ont officiellement tourné le dos à cause du boycott de la France, alors que nos produits n’étaient pas concernés par ce boycott et… ce sont nos concurrents britanniques qui ont immédiatement pris nos marchés. Or, à cette époque, Mandela était toujours dans les geôles sud-africaine … Chez les Anglo-saxons, business is business !

  6. Je propose aux guignols politicards français avec un minuscule “s” et leurs sbires pseudo- journalo-sionisto-galleux d’intégrer les questions ayant trait à l’Islam avec un grand “I” et aux Musulmans avec un grand “M”, au sein du CAC 40 en bourse cela permettra à la malheureuse France de sortir du bourbier de la crise qui opposent ces pseudos “responsables” irresponsables et inconscients au peuple malheureux représenté depuis quelques samedis par ces courageux Gillets Jaunes, au lieu de déplacer ce problème de façon insidieuse et malhonnête et taper sur une communauté qui ne demande qu’à être respecté , comme elle, a toujours respecté la république et ses lois.

    • Les “guignols politicards français avec un minuscule “s” et leurs sbires pseudo- journalo-sionisto-galleux” (je vous cite), mon Dieu quelle rancune, quelle violence, quelle haine contre le monde politique et celui des médias français dans leur globalité ! Et la suite du texte est sur le même ton ! Comment voulez-vous qu’on porte quelque crédit à une telle diatribe. Vous détestez, c’est tout.
      Simple remarque : le peuple français n’est pas représenté par les Gilets Jaunes qui manifestent tous les samedis. Ils ne sont pas élus, pas désignés, pas cohérents entre eux, et rassemblent au fil de l’eau au mieux 0,05 à 0,1% de la population. Les décibels et les pavés ne valent pas bulletin de vote.

      • Vous avez tord Monsieur l’avocat des pauvres, circulez y a rein à voir!!
        J’imagine! vous devez avoir un bon salaire et effectivement les gilets ne vous représentent pas et cela confirme mes propos!

      • Et je rajoute concernant vos accusations relatives à la haine, cela me rappelle un autre chantage déployé par certains sionistes qui sont, je le rappelle, eux même des antisémites en puissance, quand ils sont acculés et à cours d’argument!

  7. La réponse à cette hystérie collective a été donné par ce site qui a écrit:

    ThePrairie.fr

    En quelques jours, nous sommes donc passés d’une actualité centrée sur des sujets cruciaux comme le pouvoir d’achat, les problèmes des retraites, les problèmes dans les hôpitaux, l’éducation, le chômage… à l’Islam.

    Et tout cela parce qu’un raciste est sorti dans la rue à la manière de DSK qui irait à un rassemblement de féministes et qu’une enseigne a décidé de faire du business en vendant un truc qui se met sur les cheveux, truc que se mettront de toute façon les clientes avec ou sans le voile made in Décathlon…

    Pour rappel, quelques semaines après le début des manifestations, au plus fort de la crise, alors que le sujet de l’identité n’était pas parmi les revendications des Gilets Jaunes, le gamin de l’Elysée avait cité dans son discours les mots “laïcité”, “identité” et “immigration”.
    Revenir aux méthodes Sarkozy/Valls pour éviter de parler des vrais sujets…
    Deux mois après, nous y sommes!
    Grâce aux relais médiatiques qui, a une très large majorité sont contre le mouvement des Gilets Jaunes, on a eu un basculement des débats vers les Musulmans.
    Tu sais pas comment te sortir d’un bourbier social, il y a toujours la carte Islam pour te sauver.
    – Finkielkraut,
    – puis l’antisémitisme (comme pour Nuit Debout d’ailleurs),
    – puis la critique d’Israël,
    – puis une envie d’associer les deux,
    – puis le diner du CRIF, ce « tribunal dînatoire où les membres du gouvernement français comparaissent devant un procureur communautaire », dixit Finkie en 2005,
    – puis les quartiers antisémites,
    – et enfin le Graal, le voile.
    La machine médiatique est lancée.
    Et les gens participent à l’hystérisasion du débat, avec les mêmes arguments depuis le début des années 2000, alimentent la machine à broyer les revendications sociales…

    Ruth Elkrief et Pascal Praud organisent des plateaux avec leurs éditorialistes qui ressortent pour l’occasion leurs discours d’il y a une dizaine d’années.
    Nadine Morano émerge de sa Lorraine telle une spécialiste de la laïcité pour intervenir chez BFM.
    Des militants antiracistes refont surface participant à la grande comédie qui se joue.
    Benalla est sorti de prison hier soir, un procureur a essayé de perquisitionner Médiapart, Cahuzac n’a pas fait un jour de prison, l’ex-ministre de l’intérieur Claude Guéant dont la peine à de la prison ferme a été confirmée est toujours libre, le repris de justice Juppé va siéger au Conseil Constitutionnel pour valider des lois qui mettront des gens en prison…

    Ca marche. Tous les acteurs sont à leur place. Et rien ne change…

    Bababa!

    Chapeau les mecs !

    Petite remarque : il est toujours bon de (re)lire “Les Nouveaux Chiens de Garde” de Serge Halimi dans lequel l’auteur explique comment insidueusement la machine médiatique peut décider de l’actualité ou de privilégier un candidat à une élection…

    • Magnifique, BarakAllahou fik.
      Tu as tout résumé.

      Toujours ce fameux écran de fumé…
      Et le français lambda qui se laisse à chaque fois enfumer, sans réfélchir.
      Le pire dans tout ça, c’est que la ficelle fonctionne à chaque fois.
      Affligeant

    • Tout ceci est connu depuis longtemps. Il faut croire que tout ceci répond aux attentes d’une bonne quantité de gens (islamophobes, racistes, fascistes, déboussolés, décervelés… etc. ? Qu’importe le qualificatif qui leur est accolé.

      La question : qu’est-ce qui pourrait changer les choses ? Puisque le constater, le signaler, le faire toucher du doigt… etc. ne rime à rien.
      Mais… pourquoi changer les choses ? Quel changement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Depuis sa prison, le leader marocain du RIF Zefzafi envoie un message de soutien aux manifestants Algériens

Retrait de la vente du « Hijab de running »: l’humoriste Y.Belattar appelle à un “rassemblement  pour la dignité”