in

Le top model Vanessa Hessler limogée pour ses confidences sur sa liaison avec Mouatassim Kadhafi

Célèbre top model italien, ex-compagne du défunt Mouatassim Kadhafi, et particulièrement nuancée sur la Libye sous la férule de feu Mouammar Kadhafi, il n’en fallait pas plus pour que la belle image lisse de Vanessa Hessler soit irrémédiablement écornée, et pâtisse de confessions inaudibles et pas vendeuses du tout.

« Une très belle histoire (…), nous sommes restés ensemble pendant quatre ans », la plantureuse égérie des pubs Alice ou L’Oréal, et actrice à ses heures, notamment dans Astérix aux Jeux Olympiques, s’est livrée à cœur ouvert dans le magazine italien Diva e Donna, révélant ce qui a fait l’effet d’une déflagration dans le microcosme de la mode : une douce romance avec l’un des héritiers du trône libyen, qui a récemment péri ainsi que son père dans un massacre organisé.

Brossant un portrait iconoclaste de celui qui était le dauphin du colonel libyen, pressenti pour lui succéder, et qui avait créé sa propre brigade au sein de l’armée, Vanessa Hessler décrit Mouatassim Kadhafi comme « simple et de bonne compagnie », mais va encore plus loin en dépeignant un pays très éloigné de l’obscurantisme caricatural qui lui a été accolé : ” Ce sont des gens très simples, comme vous et moi “, déclare-t-elle, avant de renchérir : ” le peuple libyen n’était pas particulièrement pauvre ou fanatique. Il ne faut pas croire tout ce qu’on entend “.

A ces mots suffisamment à contre-courant pour être explosifs, les marques auxquelles elle prête sa plastique ont vu rouge, notamment la société Telefonica, en charge du contrôle du fournisseur d’accès Internet Alice en Italie, qui l’a limogée, illico presto.

Y aura-t-il des réactions en chaîne ? Pour l’heure, le label Guess, dont elle est l’icône, n’a pas résilié son contrat, même s’il se murmure que ses secrets d’alcôve et son manque de distanciation ont mis le petit monde des apparences sens dessus dessous. Il est vrai que dans ce milieu habitué à se mirer dans le miroir aux alouettes, cet élan de sincérité détonne littéralement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pèlerinage à la Mecque : de la splendeur spirituelle au mérite de jeûner le jour d’Arafat

Pour la défense de la liberté d’expression, contre le soutien à Charlie Hebdo !