in

Le site Riposte laïque présente l’attentat terroriste commis à Québec comme un acte de « résistance »

Apologie du racisme et du terrorisme : le MRAP demande des sanctions immédiates

Monsieur le premier ministre,

Le site internet Riposte laïque, le 30 janvier 2017 sous la plume de Charles Demassieux, présente l’attentat terroriste commis à Québec comme un acte de « résistance. Cette attaque devient, selon moi, l’expression d’une résistance violente à une occupation non moins violente ».

Il ajoute « cet islam conquérant,…peut provoquer, à la longue, des réactions extrêmes. Cela, je le conçois ».

Les commentaires sous l’article précisent « l’acte de résistance » concerné « mais le résistant tue l’envahisseur pour protéger sa patrie et son peuple ».

Il s’agit là d’ une apologie du terrorisme par l’auteur et ceux qui le publient. Faut-il attendre, Monsieur le Ministre, des « actes de résistance » similaires sur le sol français pour que vous preniez des mesures immédiates.

De tels écrits suite aux attentats de l’école juive de Toulouse, de l’épicerie porte de Vincennes, de Charlie, du Bataclan ou de Nice, auraient, à juste titre, valu à leurs auteurs une arrestation immédiate et la fermeture de leurs canaux de diffusion.

Y aurait-il, Monsieur le Ministre, un terrorisme et un racisme pouvant bénéficier de circonstances atténuantes ?

La permanence de tels écrits sur le site Riposte laïque et la faiblesse de la réaction de la part des responsables de l’Etat, semblerait l’attester.

Pour les musulmans de Québec, pour le peuple québécois cruellement affecté, vous devez Monsieur le Premier ministre, pendre des mesures immédiates et définitives contre une officine fasciste qui fait ainsi la promotion du terrorisme et du racisme.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations.

La co-présidence du MRAP,

Renée Le Mignot, Augustin Grosdoy et Jean-Claude Dulieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sadiq Khan, le maire de Londres, appelle à annuler la visite d’Etat de Trump au Royaume-Uni

Marine Le Pen refuse de rendre près de 300 000 euros que lui réclame le Parlement européen