in

Le Sénat vote l’interdiction des signes religieux pour les parents accompagnateurs de sorties scolaires

Le Sénat a voté l’interdiction des signes religieux pour les parents accompagnateurs de sorties scolaires, avec 163 votes en faveur. 114 sénateurs ont voté contre.

Publicité
Publicité
Publicité

35 commentaires

Laissez un commentaire
  1. « parce que la chrétienté ne reconnait pas la liberté du culte »
    Chaque religion proclamant sa vérité la voudrait universelle, et tente souvent de l’imposer.
    Aussi ce n’est pas à une secte – fût-elle majoritaire, ce qui est loin d’être le cas du catholicisme en France – de dicter la conduite de la République. Effectivement, c’est la République laïque qui gère le pays et réglemente les rapports sociaux, en assurant notamment la liberté de culte. Les « valeurs chrétiennes de l’Europe » peuvent aller se rhabiller.

  2. De grâce, cessez de noyer le poisson, les lobbies qui dirigent ce pays ne veulent point de cet islam qui est supposé déranger leur beaux paysages culturels (blancs et chrétien), malheureusement pour ces lobbies la machine de l ‘intégration est en marche et plus rien ni personne ne pourra l ‘arrêter ni même une guerre civile.
    En effet, les êtres humains sont comparables aux mots qu’ils utilisent depuis la nuit des temps. Les mots naissent un jour et puis disparaissent, ils se marient, divorcent, se contredisent, se chamaillent et font quelquefois mal aux oreilles, ils immigrent en traversant les frontières les plus tenaces et se mélangent au nez et à la barbe de leurs inquisiteurs. Si les sarrasins ont été refoulés à Poitiers, leur langue est restée à jamais dans le vocabulaire français et elle n ‘est pas prête d’être refoulée cette fois ci même sans papiers.

    • antaros : Je ne suis pas d’ accord avec vous, pour la bonne et simple raison, c’est que le paysage culturel Français, n’ est plus depuis déjà bien longtemps,  » blanc et chrétien  » .Mais il est vrai, que, jusqu’à maintenant, tout nouvel arrivant, avec plus ou moins de difficultés, a réussi a se noyer dans la masse, ce qui fait que la France, est ce qu’elle est .
      En fait, c’est un peu, comme quand vous avez une bassine d’ eau, pour faire la lessive, vous y ajouter du savon, et le linge ressort propre, mais quand vous voulez mettre tout le paquet de savon, d’ un coup, ça mousse , ça déborde, ça fout le souk dans toutes la maison, et au bout du compte, le linge n’est pas lavé !

  3. Que les associations musulmanes appellent les familles concernées, et celles qui les soutiennent, à retenir chez-elles leurs enfants un jour par semaine jusqu’à ce que cette loi anti laïcité et xénophobe soit abandonnée.

    • Le conseil du culte musulman vient de réaffirmer justement que le hydjab est un signe religieux musulman mais pas obligatoire donc pour les sorties scolaires vous souhaitez un avantage sur les autres religions exprimé ci dessous comme les français sont trouillards vous allez l’obtenir à l’assemblée nationale meme par les députés de gauche athées !ceci contribuera plus à stigmatiser les musulmans au lieu de promouvoir des volontaires musulmans sans voile vous preconisez dons une lutte et un rapport de force
      nuisible àune intégration harmonieuse en France

      • Amid : Le vrai problème, c’est que personne n’est d’accord, chacun y va de sa théorie. Déjà, il faudrait commencer par avoir un discours unique, pour pouvoir être audible. Mais on voit bien, que derrière chaque décision, il y a un discours politique, Turc, Marocain, Saoudien, et pour une religion qui n’ a soit disant pas de clergé, les fidèles, sont blackboulés, et toujours, par des puissance étrangères.

        • « un discours unique » pourrait être la voix de la France, tiens.
          A part ça, le discours sur le voile a sacrément évolué depuis un siècle au sein des pays majoritairement musulmans. Alors que les chrétiennes ont plutôt laissé tomber l’usage vieillot qui les obligeait à se couvrir la tête, les musulmanes s’y sont mises en Tunisie, en Palestine, en Turquie etc. Et en Europe, où le hijab est parfois contesté.
          Que la Oumma en France soit divisée sur le sujet, ça ne pose problème que si certains ont avantage à y attiser les polémiques.
          Je constate que les sénateurs campés sur une position « laïque » vont en fait favoriser l’exclusion, et l’ouverture de plus d’écoles confessionnelles. Est-ce un moyen de faire monter LePen dans les sondages ?

  4. Des curés en soutane des soeurs cathos en uniformes des moine boudistes en tenue
    ne seraient pas admis meme bénévoles pour accompagner sorties scolaires de l’école laique c normal que le hydjab tenue affirmée de soeurs musulmanes ne soit pas admis non plus à elles de choisir; il y a des écoles conféssionelles pour celà mais il doit y avoir assez de femmes non voilées de toutes conféssion voir athées si non enbaucher !

  5. Dans le cadre des sorties scolaires, les accompagnatrices ne sont pas des mamans, pas plus que les instituteurs ou les institutrices ne sont désigné(e)s par leur situation d’état-civil, qu’elle soit matrimoniale ou de célibataires. On peut avoir d’autres avis sur la laîcité, on peut regretter que l’état ne rémunére pas une activité qui est un travail, mais d’un point de vue juridique je ne vois pas comment on pourrait les soustraire aux obligations (mais aussi aux droits de protection par exemple) des fonctionnaires. Que ce soit du point de vue des assurances ou de leurs responsabilités légales, elles ne sont pas ici considérées comme des personnes privées.
    Ensuite admettons que tel signe vécu et perçu comme signe d’appartenance à une communauté soit admis dans les activités para scolaires, rien n’empêcherait que d’autres communautés fassent de méme, voire y trouvent un moyen de prosélytisme, c’ est peut-être le cas dans certains pays, mais ne n’a pas été jusqu’à présent le modèle français.

  6. Ce qui est gonflé, c’est que l’incompétence du ministre de l’Education pour permettre les sorties scolaires en fournissant des accompagnateurs (rémunérés ou pas) fait que les profs demandent à ces mamans de les aider afin de pallier à cette incompétence et au final on tire à boulet rouge sur ces mamans.
    Après, cela n’est que mon avis, ces mamans (même si la loi n’est pas adoptée), ne devraient plus accompagner ces sorties scolaires et laisser l’Education Nationale se déme….der.

      • Mais vous êtes totalement stupide ou quoi? Pourquoi vous mettez les femmes musulmanes au même niveau que les censeurs? Les femmes musulmanes
        n’empêchent pas les choses de tourner en rond. Elles sont comme elles sont.
        Les laïques ne leur demandent pas de retirer leur voiles.. ils leur interdisent d’accompagner les enfants. Comme ils pourraient interdire des curês en soutanes ou des religieuses de parler à nos enfants de peur qu’ils leur fasse subir du prosytelisme… Si lors du sortie à la campagne une religieuse parle des coccinelles du bon Dieu, ça y’es y’a rupture temporelle et la muraille de Chine chancelle sur ses fondations millénaires…
        Un pays de cons.. la presse étrangère le dit déjà.. peut être que les français vont s’en apercevoir?

          • Cow-boy ? cheyenne la hyène s’est déchaîné !!! PETER est dans la vérité et vs etes dans la betise humaine comme à votre habitude ! Mais dites moi , il serait grand de songer à rejoindre le RN car lorsqu’on vs écoute ça vole pas haut mon ami . Je suis outré par le nb de connerie que vs sortez ainsi que vos fautes d’orthographe . ça veut dire quoi : depuis que vs y devenez votre propagande ??? Retournez à l’école et faites vs greffer un nouveau cerveau !!!!!!!!

  7. Le « sénat » ne représente pas la France, c’est une petite caste élue entre eux même bourgeois des villes et bourgeois des champs rien d’autre, aucune démocratie dans ce pays, pour avoir une idée sur la question il aurait fallu demander à toute la population française, ce sénat et ces députés pour moi c’est du vent et du sable.

  8. Ce vote est un signal clair envoyé aux musulmans de France. Oui à la pleine citoyenneté des musulmans dans la société française, non à l’islamisation culturelle de la société qui inéluctablement débouche sur l’islamisation politique.
    Ne pas oublier qu’en Turquie, le retour du voile a été la première manifestation de la conquête du pouvoir par les islamistes et que partout où l’islamisme domine, les femmes sont OBLIGEES de se voiler. Le voile est peut-être une prescription religieuse en Islam (encore faudrait-il savoir laquelle…) mais il est beaucoup plus sûrement le marqueur du totalitarisme islamiste et de la négation de la liberté de conscience.
    La différence avec la Turquie, c’est que la France n’est pas un pays musulman, qu’elle a une résilience démocratique puissante, qu’elle a une tradition de mise à distance du religieux par rapport à l’Etat (laïcité) qui n’a pas été le fait d’un dictateur appuyé sur une armée mais d’une évolution politique biséculaire, faisant un large consensus dans la nation, que la tradition chrétienne qui fonde la culture française rejette toute sacralisation religieuse du politique et que l’islam est exogène à son histoire et sa culture.
    En s’obstinant ici en France à ce « militantisme du voile », les musulmans feraient fausse route et ne parviendront qu’à se singulariser donc à se retrancher un peu plus du corps politique français en entretenant dans l’opinion l’idée qu’ils forment un « corps étrange » voire étranger.
    On ne peut que leur conseiller de prendre au sérieux ce signal même s’il ne sera pas endossé par la majorité politique actuelle…Mesdames les musulmanes, ce n’est sûrement pas le meilleur service à rendre à votre communauté que de vous voiler…

  9. Un accompagnateur n’est pas un fonctionnaire de la république, en France ou ailleurs.
    Une laïcité absente dans un sénat dit laïque.
    Dans ses conditions les musulmans ont droit à des écoles privées pour leur enfants.
    le droit à la scolarité est mondial.

      • vous avez peut être raison.
        Je ne sais pas, ce que je ne comprend pas ,
        Une femme qui couvre son corps et sa tète pour aller chercher son enfant à l’école, on appelle ça programme politique, on est tous bon pour la psi.
        La laïcité n’est pas le problème.
        les Français se mettent derrière la laïcité pour cacher leur salafisme chrétien, parce que la chrétienté ne reconnait pas la liberté du culte.
        Aucun musulman ne fait de la laïcité un parapluie pour se couvrir, tout en l’acceptant, la laïcité en France ne dérange en rien.
        C’est ma lecture de l’événement
        L’événement est absolu, l’interprétation reste relative.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’art d’inspiration soufie : Beauté et Symboles

La contestation grossit à Bagdad