,

Le recteur Dalil Boubekeur déclare sa flamme pour Israël

Dans un entretien accordé le 29 mars au site SVP ISRAEL qui est le “guide israélien du tourisme et des affaires”, le recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubekeur avoue son admiration pour Israël : ” Concernant Israël, je le vois et l’admire comme un pays en pleine expansion et qui a d’énormes possibilités grâce à l’intelligence de sa population, surtout quand on voit comment le pays a mis en valeur ses terres, en comparaison aux terres de ses pays voisins… Israël est l’expression même de l’homme livré à la nature. D’où l’importance à mes yeux, de la connaissance et de l’intelligence humaine.”

Dans sa déclaration d’amour pour Israël, le recteur de la Mosquée de Paris n’a pas eu un seul mot pour les palestiniens. Il est vrai que l’amour rend aveugle, ce qui explique certainement que l’inénarrable Dalil Boubekeur a omis de citer les crimes de guerre perpétrés par Israël lors de son offensive sanguinaire en janvier. Sans vouloir freiner les élans romantiques de Dalil Boubekeur pour l’État hébreu, rappelons-lui seulement le bilan effroyable de ces massacres : 1315 morts, 413 enfants, 104 femmes, 5320 blessés, dont 501 dans un état très critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que dit vraiment le Coran : Dieu défend les croyants (2/4)

L’Inde sous le choc des propos islamophobes du petits-fils de Gandhi