in

Le Premier ministre marocain dénonce la “campagne sauvage” dont sont victimes des musulmans dans certains pays occidentaux

Le chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane a dénoncé la "campagne sauvage" dont sont victimes des Marocains et d'autres personnes de confession musulmane dans certains pays occidentaux, affirmant que les Musulmans doivent bénéficier de la protection dans ces pays, comme le rapporte le site Atlas Info.  M. Benkirane, qui s'exprimait, jeudi, lors de la réunion du Conseil du gouvernement, "s'est arrêté sur la campagne sauvage dont sont victimes des Marocains et d'autres personnes de confession musulmane et qui a dépassé, dernièrement, les limites du raisonnable dans certains pays occidentaux", a indiqué le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. 
Le chef du gouvernement a dénoncé à cet égard "les violences infligées à un enfant marocain par la police suédoise, l'assassinat d'un Marocain poignardé en France ou encore le meurtre par balles de trois étudiants musulmans aux Etats unis d'Amérique". Toujours selon Atlas Info, "Ces crimes doivent susciter une dénonciation ferme et collective", notamment "de la part de ceux qui condamnent tout acte terroriste", a-t-il ajouté, d'après M. Khalfi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les islamophobes allemands du Pediga organisent leur première manifestation au Royaume-Uni

Copenhague: Lars Vilks, auteur d’une caricature sur le prophète visé par une fusillade (vidéo)