in

Le nombre de guerres menées par les Etats-Unis fait rire le chef du Pentagone (vidéo)

Lors d’un entretien diffusé ce dimanche sur la chaîne CBS, Leon Panetta, secrétaire américain à la Défense,  s’est esclaffé quand le journaliste lui demanda le nombre de guerres dans lesquelles les Etats-Unis étaient impliqués. Le chef du Pentagone a botté en touche, se contentant de répondre en riant qu’il s’agissait d’une « bonne question » avant d’ajouter, d’un air grave, que l’objectif militaire consistait toujours à éradiquer la mouvance d’Al-Qaïda.

«Nous traquons [les membres d'] Al-Qaïda où qu'ils soient… Ils restent une menace réelle. Ils courent toujours, et nous devons continuer à accroître la pression sur eux où qu'ils se trouvent».

http://youtu.be/MQ65uMcYf7s

Malgré la mort officielle d’Oussama Ben Laden, le réseau terroriste serait encore nocif à l’échelle planétaire si l’on en croit les responsables américains. En 2005, un documentaire de la BBC, réalisé en 3 parties et diffusé également sur Al Jazeera, avait connu un vif succès critique en développant la thèse selon laquelle Al-Qaïda serait une pure fiction politique. Intitulé « Le pouvoir des cauchemars », ce film, méconnu en France, entend alarmer le citoyen sur l’instrumentalisation du « mythe Al- Qaïda» par divers groupes, notamment les néo-conservateurs américains et les islamistes radicaux.

https://www.youtube.com/watch?v=b0z3cI8vcoo

En poste depuis l’été dernier, Leon Panetta s’était distingué quelques semaines auparavant en ayant joué un rôle-clé, en tant que directeur de la CIA, dans l’élimination annoncée d’Oussama Ben Laden. Dans l’entretien de CBS, le chef du Pentagone révèle par ailleurs qu’un médecin pakistanais, désormais incarcéré dans son pays pour trahison, aurait été la source d’information pour permettre de localiser le responsable présumé du 11-Septembre.  L’association Reopen911, favorable à la réouverture d’une enquête sur les attentats de 2001, a compilé dans une vidéo les anomalies et autres approximations relatives au traitement politico-médiatique de la figure de Ben Laden. Un antidote nécessaire, n’en déplaise aux aficionados de Barack Obama, à la propagande de guerre maladroitement relayée par Leon Panetta.

https://www.dailymotion.com/video/xjybcc_ben-laden-storytelling-et-democratie-enquete-reopen911-11-septembre-2001_news

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Par respect envers le Prophète, Mohamed-Ali ne veut pas de son étoile sur Hollywood

Le nouveau logo du PS après la loi anti-nounous voilées