in

Le Mossad espionne Trump, qui ne tweete même pas

Trump a beau être le bienfaiteur du régime d’apartheid, ce dernier ne se prive pas pour autant d’espionner le président états-unien et son entourage, a révélé jeudi le site Politico, repris par la presse du monde entier.

Politico, citant des responsables américains s’exprimant sous couvert de l’anonymat, indique que les services de contre-espionnage des Etats-Unis ont découvert à la Maison-Blanche et aux alentours de celle-ci tout un maillage d’appareils de captation des conversations téléphoniques, appelés des « IMSI-catchers » dans le jargon barbouzard. L’analyse les a amenés à conclure qu’ils étaient en présence d’une tentative d’intrusion siglée Israël.

Plus étonnant que l’espionnage lui-même, ces responsables affirment que la découverte de la trahison israélienne n’a provoqué aucune réaction de la part des autorités américaines, pas même de manière privée (comme la convocation de l’ambassadeur israélien à Washington pour lui faire des remontrances, par exemple).

En 1985, un agent israélien de nationalité américaine, Jonathan Pollard, avait été arrêté pour espionnage, et l’affaire avait fait grand bruit. Tandis que Pollard était condamné à la prison à vie (il a récemment obtenu une libération conditionnelle), les dirigeants israéliens reconnaissaient les faits, et promettaient de ne plus jamais recommencer.

Publicité

Peine perdue : malgré les milliards de dollars versés chaque année, et l’alignement de Trump sur Netanyahou –notamment sur Jérusalem ou encore le dossier nucléaire iranien-, Israël continue d’espionner tant et plus son protecteur.

« Ce qui m’avait le plus étonné lorsque j’étais en fonction, c’était l’impudence des diplomates israéliens avec qui nous avions des relations officielles », raconte dans Politico un ancien membre de l’administration Obama.

« Ils n’hésitaient pas, par exemple, à nous mettre en garde contre des ‘éléments de langage’ qui leur déplaisaient, alors même que nous n’avions même pas rendu publics les points de vue en question. On ne pouvait en tirer qu’une conclusion : c’est qu’ils avaient accès à nos échanges internes », ajoute-t-il.

Politico  

Publicité

CAPJPO-EuroPalestine

Publicité

10 commentaires

  1. @cheyenne vous oubliez que les sionistes n’aiment pas les goyim que nous sommes,et,c’est pas nouveau,ils nous considèrent comme des futurs esclaves

  2. Hé la Chieenne 2×6, pourquoi tu déformes,tu falsifies,tu fais l’amalgame:l’on fait état du Mossad, de l’AIPAC, des lobbies sionistes et de leurs influences maléfiques et toi tu parles de l’éradication des juifs de la terre alors que ces institutions ne représentent pas le peuple juif.Le parti nazi ne représentait pas le peuple allemand,de même que Pétain ne représentait pas le peuple de mon pays.

  3. Il ne faut pas s’étonner à ce que l’administration Etats-Unienne ne réagisse pas. Sachant la puissance du sionisme, il s’agit de préserver ses intérêts par le silence, l’asservissement, etc.
    Comme je l’ai dit dans l’un de mes précédents commentaires sur ce site, de nos jours, il n’y’a plus de vrais Chefs d’Etat. Il y’a juste de simples hommes d’affaires composant avec le système fort qui prévaut, au prix de leurs fiertés, idéologies, principes. Comme quoi, on a troqué sa personnalité contre un poste, l’argent, l’immobilier, etc.

  4. L’indifférence de Trump de ce que la presse à révélé sur l’espionnage israélien, prouve que le président est un collabo d’israël au détriment de son pays; car il est séduit par son beau-fils, l’israélo-américain.
    Ce n’est pas la première fois que de tels scandales soient étouffés aux USA. Il y a l’assassinat de Kennedy dont le Mossad est impliqué, car le président s’était opposé à la construction de la centrale nucléaire par israël, mais aussi à l’organisation AIPAC qui voulait être un Etat dans l’Etat au profit d’israël.
    Aussi les attentats du 11 septembre 2001 dont des scientifiques ont estimé que les tours ont été dynamitées, que les avions présumés ne les ont jamais percutés, et que le Mossad y a été impliqué.
    Mais toutes ces affaires ont été enterrées, parce que ceux qui dirigent réellement les USA sont les membres de l’AIPAC, le lobby sioniste le plus influent du monde.

    • Chérif : Vos révélations, nous font présager un avenir maussade, pour sauver le monde, il faudrait éradiquer les juifs de la terre, c’est un peu ça, votre propos !

    • C’est ça oui. Vous irez expliquer vos théories complotistes aux familles des victimes qui étaient dans les avions et plus généralement à celles des victimes des attentats et exactions revendiqués par tous les groupes terroristes islamiques comme al-Qaida, Daesh, Boko Haram, … Il faudrait que l’ONU pense à promulguer des lois mémorielles qui permettraient de sanctionner le révisionnisme sur le terrorisme contemporain. Ça nous éviterait de lire ce genre de prose sur internet.

  5. Ironie de l’histoire, la pompe de dollars américains inondant le Sionistan est telle, qu’il est quasiment acquis que ce sont des contribuables américains qui ont payé l’équipement qui sert à espionner leur administration. C’est ce qu’on appelle un retour sur investissement… Kh kh kh
    Quant à l’a (privatif) tweetite soudaine de Trump, il ne faut pas chercher loin, le machiah ben david était bien trop occupé à rassurer l’humanité :
    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/09/14/donald-trump-confirme-la-mort-d-hamza-fils-d-oussama-ben-laden_5510496_3210.html
    Mouarf

  6. Il devait faire des révélations sur le 11 septembre mais apparemment les véritables responsables le surveillent de très près.

  7. Ben qu’attendent les américains pour stopper la perfusion de milliards de $ chaque année à cet état terroriste tueur d’enfants???
    Il ne tiendrait même pas une semaine…

Publicité

Arabie Saoudite : des installations pétrolières visées par des drones

Présidentielles en Tunisie : vers un second tour K. Saïed et N. Karoui, l’homme d’affaires emprisonné