in

Le maire de Gennevilliers prend un arrété municipal pour reconnaître l’Etat de Palestine

Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers et membre du Réseau Barghouthi, a décidé de reconnaître l’Etat de Palestine. Un arrêté du maire stipulera la
reconnaissance de l’Etat dans les prochains jours.

D’autres villes du réseau Barghouthi s’engagent dans cette démarche.

Communiqué :

Le contexte actuel en Palestine et en Israël n’est pas à l’apaisement quand le Président Trump décide de faire de Jérusalem la capitale d’Israël et quand le gouvernement Netanyahu poursuit sans relâche sa politique de colonisation des Territoires occupés et de Jérusalem-Est,
en toute violation du droit international.

La France, par la voix de son précédent ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, avait déclaré la possibilité d’une reconnaissance de la Palestine en cas de blocage du processus à la fin de l’année 2016. Or, rien n’a été fait après l’échec de la Conférence de Paris.

Aujourd’hui, le Président Macron refuse de reconnaître l’Etat de Palestine, alors qu’il s’agirait d’un pas significatif vers la paix dans cette région.

Patrice Leclerc propose à toutes les villes de France de prendre un arrêté de reconnaissance de l’Etat de Palestine. Si le Président Macron refuse d’engager la France dans cette voie, mais si des milliers de parcelles de la France prennent cet arrêté officiel, cette prise de position des communes françaises conduira de fait à une reconnaissance. Il s’agit bien de réaffirmer la volonté de la France d’amener Israéliens et Palestiniens vers la paix. Celle-ci ne viendra qu’avec la création d’un Etat palestinien, comme prévu par les résolutions de l’ONU depuis 1947.”

Source: Patrice Leclerc

EuroPalestine

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je salut aussi le courage du Maire de Gennevilliers dommage qu’il y’a plus beaucoup de vrai français en France pour qu’il tapé aussi sur la table les juifs son partout au gouvernement donc les intérêt son que pour israël mai les français ne voie plus rien ou aveugles il faux que sa soit nous les petit français d’origine étrangers qui sortons pour ouvriere notre gueule comme maintenant pourquoi tous la jeunesse de France a la aîné en vers eu poser vous les bonne questions et dommage qu’il parte en Syrie pas la bas qu’il faux aidé les palestinien salut a vous

  2. L’Islam repose tout entier sur le Coran.
    On n’a pas le droit de parler des Musulmans si on n’a pas pris la peine de lire le Coran in extenso (pas seulement des morceaux choisis )
    Je regrette que tellement d’intervenants donnent des avis péremptoires alors que, de toute évidence, ils ne l’ont pas fait.
    J’attends qu’un quotidien ait le courage de publier les 500 pages du Coran: à raison de 2 p.par jour, ça devrait être possible.

  3. Décision courageuse et de raison. De telles initiatives rétablissent les possibiltés de justice, lourdement abandonnées. On attend aussi, sur ce plan juridique, la mobilisation et des initiatives conséquentes des institutions et de la société civile, et en particulier des associations notamment musulmanes (Associations de terrain, de base, par qui seulles peuvent surgir des initiatives conséquentes, les “grandes associations et leurs dirigents, véritables gratteurs de la république, sont depuis longtemps, des serpillières ). L’espoir dépendra de l’imporatnace et du poids de telles initiatives .

  4. Je salue avec beaucoup de respect l’engagement et le courage de Monsieur le Maire de GENNEVILLIERS avec l’espoir que cette initiative sera reprise par acte par une majorité de Maire des communes de la République.

  5. ne pas vouloir reconnaître la Palestine c’est de l’antisémitisme car seul les palestiniens sont des sémites,donc macron est antisémite tout comme le crif d’ailleurs

  6. Le diner du Crif est l’allégeance aux sionistes, des personnes qui veulent tout orchestrer quant à des postes bien ciblés au sein d’une nation, visant ainsi, la conduite d’une politique sociale et économique. Celle-ci qualifiant d’antisémite et fustigeant la parole et la pensée.

  7. Hamdoulilah, il existe encore des hommes politiques très courageux qui n’ont pas peur de ne pas être invité…

    “C’est une association communautaire qui en plus manie un rayon paralysant. Dès que vous dites quelque chose qui ne leur plaît pas, pouf ! vous voilà repeint en antisémite. Et on vous dit : ‘vous n’êtes pas invité au dîner’. Mais je m’en fous moi. J’ai pas envie d’y aller” JL Mélenchon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui est Latifa Ibn Ziaten, candidate au prix Nobel de la paix ?

Muslim Girl, une blogueuse américaine, refuse un prix de Revlon à cause de son égérie : l’israélienne Gal Gadot