in

Le FBI infiltre Facebook et Twitter en toute liberté et légalité

 Restreindre les libertés individuelles en toute liberté, voilà à quelle sauce seront dorénavant mangés les utilisateurs des réseaux sociaux, par un FBI qui n’en finit plus de prendre des libertés avec la liberté d’expression…

Le FBI, redoutable confiscateur de la parole libre, et surtout cyberdissidente, vient de passer un appel d’offres sur le site du Centre Stratégique de l’Information et des Opération (SIOC) pour la création d’une application permettant d'infiltrer et d'espionner Facebook, Twitter ou encoreMyspace.

C’est donc en toute légalité que les taupes électroniques du FBI s'immisceront dans les plates-formes planétaires idéalisées, où il conviendra, encore plus qu’avant, de distinguer les vrais des faux amis, grâce à une application magique qui décryptera les contenus publics, et sera susceptible d’anticiper de possibles intentions ou actes terroristes.

On connaissait "Attention, vous êtes filmés !", désormais ce sera "Attention, vous êtes aussi lus, déchiffrés, et peut-être mal interprétés  !"…  Big Brother is watching you, cela n’a jamais été aussi vrai, Facebook, Twitter, et Myspace n’échappant pas à son emprise tentaculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaincre l’islamophobie dans les élections américaines

Chantage à l’antisémitisme: quand un journaliste se faisait dégager par l’avocat Vergès