in ,

Le Canada s’éclairera en vert pour la commémoration de l’attentat de la Grande Mosquée de Québec

Cinq ans après l’attentat sanglant qui endeuilla la Grande Mosquée de Québec, le 29 janvier 2017, fauchant les vies de six fidèles en plein recueillement, anéantissant leurs familles et plongeant dans l’accablement l’ensemble de la communauté musulmane, l’immense terre d’asile qu’est le Canada brillera d’un nouvel éclat demain, en ce samedi poignant du Souvenir.

Elle s’illuminera de vert, jusqu’aux confins de son vaste territoire, pour commémorer le triste anniversaire de cette tragédie nationale qui hante encore les mémoires.

Les chutes du Niagara

Dans un pays de l’érable recouvert d’un blanc manteau, plusieurs édifices prestigieux, grandioses et autres merveilles de la nature s’habilleront aux couleurs de l’islam. Les chutes du Niagara, la Tour CN de Toronto, l’Edmonton High Level Bridge, la Tour de Calgary, l’Hôtel de Ville de Vancouver, la Tour de l’Horloge de Mississauga, le Parlement de la Colombie-Britannique, l’Hôtel de Ville de Toronto…, pour ne citer que ceux-là, feront jaillir un faisceau de lumière en mémoire des victimes de la barbarie islamophobe et en signe de soutien aux survivants du massacre. 

Publicité

Un acte innommable qui, rappelons-le, fut préparé minutieusement et commis froidement par le terroriste canadien chrétien, l’extrémiste de droite Alexandre Bissonnette, alors âgé de 28 ans, lequel vouait une admiration sans borne à Anders Breivik, le néo-nazi norvégien, auteur de l’effroyable tuerie d’Oslo et de l’île d’Utoya, le 22 juillet 2011.

Le Mémorial du vivre-ensemble en mémoire des six fidèles. Leurs noms sont gravés sur trois stèles de pierre, ornées de feuilles d’aluminium ajourées, aux motifs inspirés de leur pays d’origine : Maroc, Guinée, Tunisie et Algérie.
Les six regrettées victimes musulmanes de l’extrémiste de droite Alexandre Bissonnette

Cette parure lumineuse qui enveloppera le Canada, tout de blanc vêtu, éclairera d’un vert emblématique la première édition de la Journée nationale de commémoration de l’attentat de la Grande Mosquée de Québec et d’action contre l’islamophobie. Le 29 janvier de chaque année ayant été décrété comme tel, en 2021, par le gouvernement fédéral canadien.

« Alors que les membres de la communauté tournent leur cœur et leur esprit vers la commémoration, assurons-nous de nous souvenir avec eux. Alors que nous nous souvenons de cet épisode douloureux et sombre de l’histoire du Canada, marchons avec ceux qui restent résilients dans la quête d’un pays exempt d’islamophobie et de haine», pouvait-on lire sous la plume émue du Conseil National des Musulmans Canadiens (NCCM).

Publicité

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Qui menace la paix en Ukraine ?

Tunisie : la consultation populaire, un outil populiste ?