in

L’avenir de l’islam

Ainsi, soit la compréhension documentée, nuancée, de l’islam se trouve obscurcie par l’abondante (et malveillante) désinformation qui encombre les médias, soit un compte-rendu accessible et faisant autorité sur ce en quoi les musulmans croient vraiment et sur la façon dont ils interagissent avec le monde qui les entoure n’a tout simplement pas été fourni.

Compte tenu de sa célébrité et de son savoir, John Esposito fait partie de sans doute des quelques individus seulement qui ont relevé, de front et avec un certain succès, ces deux défis prospectifs. Son dernier ouvrage, The future of Islam (L’avenir de l’islam) , en ligne avec des travaux savants et opportuns, offre une appréciation holistique et rafraîchissante des défis que rencontrent les musulmans du fait, d’une part, d’un pluralisme accru et, d’autre part, d’une plus grande hostilité.

Les lecteurs, qu’ils soient novices ou plus avancés dans le domaine, trouveront la majeure partie du texte de John Esposito aussi subtile que détaillée. Le premier chapitre du livre comprend une introduction classique sur les cinq piliers, les divisions entre sunnites et chiites et quelques brèves remarques sur les sujets plus controversés de la charia, des principes islamiques et du jihad, effort spirituel et religieux. Ces données préliminaires sont cependant complétées par une étude moins commune sur la diversité raciale et intellectuelle des musulmans en Occident et par une appréciation encore plus rare des griefs légitimes que les musulmans du monde entier formulent à l’encontre de l’Amérique et de ses alliés.

Pour ceux qui possèdent une meilleure connaissance des croyances et attitudes islamiques, ce livre se double d’un condensé clair et concis de l’expérience musulmane occidentale. Des facteurs qui distinguent les américains musulmans de leurs homologues européens, à la distinction entre intégration et assimilation, ou encore au mauvais usage de termes comme ’’modéré’’ et ’’fondamentaliste’’. L’analyse fluide de John Esposito sur ces questions, souvent étayée par des données empiriques, rend même les phénomènes les plus complexes facilement compréhensibles.

L’ouvrage examine essentiellement les perspectives actuelles des réformateurs musulmans du monde entier. Par réforme, John Esposito se réfère apparemment à la ré-interprétation du Coran et du hadith, les paroles du prophète Mahomet, pour fournir de nouveaux modèles légaux et sociaux qui répondent mieux aux défis d’un monde toujours plus globalisé.

Tout en reconnaissant l’importance de la jurisprudence islamique et des débats sur des sujets théologiques, John Esposito favorise néanmoins certaines positions, à la fois implicitement et explicitement, tout au long de son récit, y compris une interprétation libérale des droits des femmes, telle qu’exposée par des personnes comme la spécialiste américano-musulmane Amina Wadoud. On y trouve aussi une approche plus pluraliste du salut, par opposition à la croyance dans l’exclusivité du salut. Par ailleurs, la légitimité et l’expansion de l’ijtihad profane, une tradition islamique de raisonnement créatif qui concurrence le rôle traditionnel des oulémas, versés dans la jurisprudence islamique, sont bien mis en évidence dans le discours de John Esposito sur la réforme et sur ’’une nouvelle voie à suivre’’ (expression qu’il a empruntée au discours d’investiture du président américain Barack Obama).

Dans un souci d’équité, John Esposito prend soin de ne pas écarter les positions plus traditionnelles ou conservatrices existant dans l’islam. Il met clairement en garde contre le fait d’étiqueter facilement une personne ou un groupe de personnes d’ « extrême » simplement parce que leur façon de comprendre une question en particulier ne correspond pas au point de vue occidental prétendument éclairé. Par ailleurs, John Esposito souligne avec sincérité le travail des juristes et militants islamiques tels que l’érudit égyptien Yusuf Al-Qaradawi, le télévangéliste égyptien Amr Khalid et l’érudit pakistanais Farhat Hashmi.

L’ardente sagacité socio-politique de Esposito et le sens de la perspective historique transparaissent clairement dans ses remarques finales sur l’avenir des relations entre musulmans et Occidentaux. Une fois de plus, il souligne le fait que la majorité des musulmans ne sont globalement pas en contradiction avec l’Occident en matière de religion et de civilisation mais se différencient entre plusieurs états-nations selon leurs politiques. John Esposito continue à encourager les puissances occidentales à réduire puis à supprimer leur soutien aux régimes autoritaires qui ont cours à travers le monde musulman, et à se réconcilier avec le fait que les larges majorités dans ces pays souhaitent voir l’islam jouer un plus grand rôle au sein des gouvernements.

Enfin, pour contrecarrer la propagation du virus de l’islamophobie, John Esposito met l’accent sur le fait que les Américains et les Européens doivent reconnaître un chaînon manquant dans ce que les juifs et les chrétiens sont parvenus à considérer comme un héritage commun. Ce n’est que lorsque les musulmans ne seront plus considérés comme les ’’autres’’, mais comme une partie intégrante d’une riche histoire judéo-chrétienne-islamique, que de grands progrès contre les forces de l’extrémisme seront accomplis.

En partenarait avec le CGNews

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. -( L’avenir de l’islam )

    -VOILÀ LES ÉGARÉS DE L’ISLAM :

    -Sont dans l’erreur,

    -Ceux qui se portent Comme des Pourparlers,

    -Et des intermédiaires de Dieu,

    -Et que tout leurs est permis;

    -Sont dans l’erreur,

    -Ceux qui veulent contraindre les gens innocents,

    -A embrassés l’islam de force,

    -Et sous la contrainte du glaive sous le cou;

    -Sont dans l’erreur,

    -Ceux qui veulent s’accaparer,

    -Et privatiser l’islam religion de Dieu;

    -Sont dans l’erreur,

    -Ceux qui prétendent détenir les clefs,

    -De la géhenne et celles du paradis;

    -Sont dans l’erreur,

    -Ceux qui se prétendent musulmans,

    -Autant que les autres;

    -Sont dans l’erreur,

    -Ceux qui se disent dénués,

    -De tous pêchés et vices ;

    -Sont dans l’erreur,

    -Ceux qui se disent qu’ils sont parfaits,

    -Autant que les autres,

    -Et garantissent leurs entrée au paradis.

    -Cinq Différences Fondamentales,

    -Entre Un Musulman Et Un Islamiste :

    1)-Le Musulman croit que Dieu le protège,

    -l’Islamiste croit que c’est lui qui protège Dieu.

    2)-Le Musulman est préoccupé par sa foi,

    -l’Islamiste est préoccupé par la foi des autres.

    3)-Avant de prendre une décision,

    -le Musulman consulte son cœur,

    -l’Islamiste consulte son parti.

    4)-Le Musulman veut être sûr d’aller au paradis,

    -l’Islamiste veut être sûr que les autres iront en enfer.

    5)-Quand un Musulman ne veut pas faire quelque chose,

    -Il ne le fait pas,

    -Quand un Islamiste ne veut pas faire quelque chose,

    -Il l’interdit aux autres.

    http://www.saphirnews.com/photo/art/default/6991505-10692630.jpg?v=1411058865

  2. -( L’avenir de l’islam )

    -VOILÀ CONCERNANT CES ÉGARÉS DE L’ISLAM :

    -Ali le Gendre du Prophète Mohamed a dit :

    -J’ai entendu le Messager d’Allah (pbsl) dire :

    -“Il apparaîtra vers la fin des temps,

    -un peuple jeune en âge,

    -et immature dans ses pensées,

    -Mais ils parleront comme si leur parole,

    -était la meilleure parmi les créatures.

    -Ils réciteront le Coran,

    -mais ça n’ira pas au-delà de leurs gorges,

    -Et ils passeront à travers la religion,

    -comme une flèche à travers le pré.

    -Donc quand vous les rencontrerez,

    -tuez-les,

    -Car en les tuant,

    -vous obtiendrez une récompense d’Allah,

    -au Jour du Jugement.

    Sahih Al-Bukhari – Edition Al Qalam – Tome 3 – Hadith 5057 page 1289.

  3. -( L’avenir de l’islam )

    -VOILÀ CONCERNANT CES ÉGARÉS DE L’ISLAM :

    -L’incroyable description de daesh,

    -Par le Saint Prophète Mohamed saws.

    -Le Messager a dit :

    -« Si vous apercevez les étendards noirs,

    -Alors ne bouger point,

    -Ne bouger point vos mains,

    -ni vos pieds,

    -Ensuite apparaîtront des gens (jeunes) petits,

    -Auquel on n’accordera aucune importance,

    -Leur cœur est comme de l’acier trempé,

    -Ils sont les gens de la Dawlat ( État ).

    -Ils ne respectent ni pacte ou engagement,

    -Ils appellent à la vérité alors qu’ils n’en font pas partie,

    -Leur appellation sont les kounyas (abou),

    -Et leur appartenance nominale est basée selon leur village,

    -Leur cheveux sont long comme les femmes,

    -Jusqu’à qu’ils divergent entre eux,

    -Ensuite Allah donnera la vérité,

    -Et le droit à qui Il veut »

    -(Nou’aime ibn Hamade/kitab al fitane).

    -L’incroyable description de daesh,

    -Par le saint prophète Mohamed saw.

    https://youtu.be/hoLHV7gORPA

  4. -( L’avenir de l’islam )

    -VOILÀ UNE HISTOIRE VRAI :

    -LE TERRORISME,

    -N’A PAS DE RELIGION !

    -Un soldat de l’État Islamique,

    -a arrêté la voiture d’un couple chrétien.

    -Soldat de l’EI :

    -” Êtes-vous Musulman? ”

    -L’homme chrétien :

    -” Oui, je suis Musulman.”

    -Soldat de l’EI :

    -” Si vous êtes Musulman,

    -alors récitez-moi un verset du Coran.”

    -L’homme chrétien se met à réciter,

    -un verset de la Bible chrétienne.

    -Le soldat de l’État Islamique le laisse alors passer.

    -Dès qu’ils sont hors de danger,

    -sa femme, qui retenait son souffle,

    -se retourne vers lui et dit :

    -“Je ne peux pas croire que tu viens de prendre un tel risque !

    -C’était dangereux !

    -Pourquoi leur avoir dit qu’on était Musulmans ?

    -S’il avait su qu’on mentait, il nous aurait tués !”

    -Bien calme, son mari lui répond alors :

    -“Ne t’en fais pas chérie.

    -Si ces hommes Savaient vraiment le Coran,

    -ils ne tueraient,

    -et ne menaceraient de tuer personne.

    -Il donne alors un bec sur le front de sa femme et lui dit :

    -“L’État Islamique n’a rien à voir avec les Musulmans.

    -Le terrorisme n’a pas de religion.”

  5. -( L’avenir de l’islam )

    -Point de contrainte en religion.

    -L’on ne peut imposer l’Islam par la contrainte.

    -L’Islam n’est en soi pas une religion contraignante.

    -Aucune religion,

    -Ne peut être imposée par la contrainte.

    -L’on ne peut contraindre à croire.

    -La religion n’est pas un principe de contrainte.

    -Nul ne peut être contraint à pratiquer.

  6. -( L’avenir de l’islam )

    -VOICI NOTRE FOI :

    -Ce qui se passe dans le Monde au Nom de cette Religion,

    -Ce n’est pas de l’Islam du tout,

    -Ce ne sont en rien des Musulmans,

    -C’est des fanatiques fous,

    -Des Mécréants de toutes religions confondus,

    -Des athées qui n’ont aucune religion,

    -Aucune foi et ne croient en aucun Dieu,

    -Des assoiffés de sang,

    -C’est vraiment Abominable, inconcevable,

    -Et ce sont ceux-là qui viendrons le jour de la résurrection voulant juger Dieu,

    -Et qui interprète la religion a leurs manière,

    -Ce sont des atrocités Abominables,

    -Qui sont commis dans toutes les guerres,

    -Nous avons vécus pires durant 132 ans de la guerre d’Algérie,

    -Commis par ceux qui disent au nom,

    -Du Père,

    -Du Fils,

    -Et du Saint Esprit,

    -Par ceux qui se vantent d’être les défenseurs des opprimés,

    -Et des droits de l’être humain,

    -Sachez bien qui croit en Dieu,

    -Et en son jugement dernier,

    -N’aura jamais le cœur,

    -Et le courage de tuer une fourmis,

    -Ou un cafard en dehors de sa maison,

    -Car l’extérieur c’est pour tous les êtres,

    -Humains,

    -Animales,et,

    -Végétales,

    -Quand tu marches et qu’une fourmis passe devant toi,

    -Si tu peux lever le pied et ne pas l’écraser fait le,

    -Sinon attend qu’elle passe,

    -Si tu l’écrases volontairement,

    -Exprès et que dans le fond tu peux l’évitée,

    -Tu es un criminel oppresseur et au sens propre du terme,

    -Que dira tu demain à ton Dieu,

    -Lorsqu’il te demandera pourquoi l’avais tu écrasée,

    -Alors que tu avait la possibilité de l’évitée,

    -Et de l’a laissée vivre ?

    -De la Délinquance, au Banditisme, au Terrorisme,

    -C’est des bandits assoiffés de sang,

    -Il ne faut impliquer,

    -Ni djihad, ni religion tout ça c’est des prétextes,

    -Pour porter atteinte à la vie des innocents au nom d’Allah,

    -Au nom de l’Islam, ou d’une quelconque religion,

    -Comme-ci eux étaient d’une race supérieures,

    -Ce sont ceux là les Égarés Athées,

    -Et les Mécréants,

    -Qui ne croient pas en Dieu unique,

    -Une vie quelconque,

    -Quelle soit :

    -Humaine,

    -Animale,

    -Ou végétale est une création,

    -Ou une œuvre de Dieu,

    -Celui qui la détruit sans aucune raison valable,

    -Devant Dieu,

    -C’est une violation,

    -Une profanation,

    -Une destruction de l’œuvre de Dieu,

    -Ceux qui font cela sont les ennemies de Dieu,

    -Avant d’êtres des ennemies des êtres humains,

    -De quel droit se portent ils en porte parole de dieu ?

    -Combattez les et tuez les,

    -Où ils se trouves,

    -Et que Dieu vous en soit gré de vos bienfaits !

    http://img.over-blog.com/500×292/3/98/08/01/cafard26/Daech_sanguinaire.png

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/media/01/00/2132894292.jpg

  7. -( L’avenir de l’islam )

    -VOICI, CE QUE NOUS CONSEILLONS,

    -À TOUS CEUX QUI DÉSIRENT EMBRASSÉS L’ISLAM :

    -ATTENTION :

    -L’Islam, ne vous contraint jamais d’embrasser​,

    -​la Religion Musulmane de force,

    -Vous Pouvez Rester tel que vous est :

    -​Athées,

    -​Chrétiens,

    -​Juifs,

    -​Paganisâtes,

    -​Idolâtres, etc…etc…

    -Mais si vous voulez Embrassé l’Islam,

    -​vous devez le faire par Conviction,

    -​et par Conviction Seule;

    -IL Vaudrais mieux rester tel que vous est,

    -Que d’ Embrasser l’Islam par :

    -​Orgueil,

    -​Cupidité,

    -​Compassion,

    -​Complaisance,

    -​ou par Stratagème;

    -Car Vouloir Sortir une fois que vous l’avez embrasser​,

    -Cette dernière est une des formes de l’Hypocrisie;

    -Attention on ne badine pas avec l’Islam,

    -Ou vous graviss​ez les échelons de la foi​,

    -​qui vous mènerons sain et sauf vers Dieu,

    -Ou vous descendr​ez les marches de la foi​,

    -​qui vous mènerons indubitablement vers la Géhenne.

  8. -( L’avenir de l’islam )

    -ET VOICI, CE QUE NOUS CONSEILLONS,

    -À TOUS CEUX QUI EMBRASSENT L’ISLAM :

    -À TOUT CHRÉTIEN CONVERTI À L’ISLAM,

    -VOUS AVEZ ENTRE LES MAINS LE CORAN,

    -ET LES TRADITIONS DU PROPHÈTE MOHAMED,

    -ET ENTRE AUTRES, VOUS AVEZ VOTRE CERVELLE;

    -SACHEZ QUE PERSONNE NE REPRÉSENTE CETTE RELIGION,

    -L’ISLAM EST UNE RELIGION DE DIEU, UNIVERSELLE,

    -ET :

    -N’EST L’APANAGE DE PERSONNE;

    -NI D’AUCUNE COMMUNAUTÉ PROPRE;

    -NI D’AUCUN ÉTAT;

    -ET LE MOT ISLAM OU LE MOT MUSULMAN,

    -NE VEUX EN AUCUN CAS DIRE ARABE;

    -ET SACHEZ AUSSI QUE TOUT CE QUI VA,

    -À L’ENCONTRE DES VALEURS,

    -DE L’ÊTRE HUMAIN,

    -ANIMAL,

    -ET OU,

    -VÉGÉTAL,

    -CONTRECARREZ LE,

    -SOYEZ DES CONSTELLATIONS DANS LE CIEL DE L’ISLAM;

    -D’ EXCELLENTS AMBASSADEURS DE CETTE RELIGION,

    -UN HONNEUR,

    -ET UN BON EXEMPLE,

    -POUR LE RESTE DE LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE.

    http://www.doamuslims.org/wp-content/uploads/2015/04/l_2690630.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand Radio France s’aplatit devant Besson après une chronique de Stéphane Guillon

Mohamed Ahmed al-Tayeb, nommé grand imam d’al-Azhar