in

L’attitude indigne d’un policier affalé sur la Kaaba

Y aurait-il du laisser-aller du côté des gardiens du temple en Terre Sainte ? Pris en flagrant délit de relâchement, l’air désinvolte et l’attitude particulièrement irrévérencieuse, un policier saoudien, censé monter la garde autour de la Kaaba, défraie la chronique mecquoise depuis que la photo de sa pose outrageante a mis en émoi le Net, s’attirant les foudres du gouverneur de la Mecque, le Prince Mishaal bin Abdullah en personne.

Irrespectueux et dénué de l’élémentaire solennité due à la fonction et imposée par la sacralité des lieux, le comportement inacceptable de cet agent de sécurité, affalé sur la Kaaba, le pied posé dessus, a provoqué un tollé, le gouverneur, hors de lui, ayant exhorté le chef de la police local, Abdul Aziz Al- Souli, à faire toute la lumière sur ce déplorable incident et à sanctionner sévèrement le policier qui a failli, déshonorant son uniforme et une Terre inviolable, berceau de l'Islam

Est-ce à dire que tout fout le camp au sein des forces de l’ordre saoudiennes chargées de surveiller les lieux saints ?  Selon le vieil adage « mieux vaut prévenir que guérir », le Prince Mishaal bin Abdullah a exigé que des programmes spéciaux de sensibilisation soient dispensés toutes affaires cessantes aux policiers de La Mecque, afin de leur rappeler des fondamentaux qui, aussi incroyable que celui puisse paraître, ont grandement besoin d’être revivifiés : le caractère sacré des sites qui sont placés sous leur haute protection, et le traitement bienveillant et courtois à adopter envers les pèlerins et visiteurs venus des quatre coins du monde.

"Nous devrions avoir une force spéciale pour les lieux saints, en bonne forme physique et qui porterait une tenue militaire spéciale, se démarquant des autres. Les agents de cette force spéciale devraient être formés pour accueillir poliment les fidèles et les visiteurs. Nous parlons du lieu le plus saint dans le monde et pas de Buckingham Palace", a écrit un blogueur saoudien, ulcéré comme tant d’autres de ses coreligionnaires et compatriotes. Ce dernier a d'ailleurs appelé les autorités du royaume à faire un exemple, mais aussi à s’inspirer des Horse Guards hiératiques de la Couronne britannique, capables de rester stoïques des heures entières, avec une majesté et une droiture qui font manifestement défaut aux policiers qui ont l’insigne honneur de veiller sur La Mecque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Démission de Copé : les pains au chocolat sont cuits !

Australie : un collège catholique congédie deux enseignantes stagiaires en raison de leur voile