in

L’Algérie se dote d’un site portail pour attirer les touristes du monde entier

Pour inciter à mettre le cap sur l’Algérie et en faire une destination phare du tourisme international, en hiver comme en été, un site vitrine a été créé vantant la beauté de ses paysages, la richesse de ses traditions, culturelles et culinaires, la finesse de son artisanat, le large éventail de ses prestations hôtelières, la qualité de ses transports, ainsi que le développement d’un réseau d’agences de voyage sur l’ensemble de son territoire.

Jeudi dernier, à Alger, à l’occasion de la célébration de la Journée dédiée au « Tourisme et aux mutations numériques », c’est à Abdelkader Benmessaoud, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, qu’est revenu l’honneur de dévoiler le dernier-né des sites portails ayant pour mission de « promouvoir la destination Algérie » auprès d’un large public, dans trois langues essentielles : l’arabe, le français et l’anglais.

La langue amazighe s’y ajoutera « prochainement », après la signature d’une convention-cadre avec le Haut-Commissariat à l’Amazighité (HCA), tandis qu’un « guide touristique électronique sous forme d’application sur téléphones portables » viendra compléter idéalement le site portail. Un guide qui a vu le jour grâce à la contribution innovante et créative de « startups gérées par des jeunes », à la pointe du High Tech et fourmillant d’idées pour attirer les vacanciers dans leur pays.

Abdelkader Benmessaoud s’est réjoui, quant à lui, que cette grande Journée soit « l’occasion de faire connaître les progrès réalisés par le secteur du tourisme algérien en matière de programmes de numérisation », tout en rappelant avoir toujours œuvré dans ce sens, à travers des « instructions claires » visant à favoriser « l’adoption de la numérisation comme programme d’action sur tous les niveaux, eu égard aux facilités qu’elle offre ».

Pleinement conscient que « l’assurance des conditions sécuritaires représente un facteur clé et une condition impérative pour l’instauration de la stabilité et la réalisation du développement socio-économique entre les nations », il a par ailleurs insisté sur le fait qu’en dépit de « tous les conflits et menaces liés au terrorisme, à l’extrémisme violent et au crime organisé auxquels le monde fait face, l’Algérie est devenu un exemple à suivre en matière de cohabitation et de paix ».

Abdelkader Benmessaoud a tenu, à cet égard, à rendre hommage aux « efforts du président Bouteflika pour promouvoir la culture de la paix dans le cadre de la politique de réconciliation nationale, de la consécration des principes de fraternité humaine et de la promotion de la coopération entre les pays ».

26 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je vous est compris. Étant née en France et avoir vécu en Algérie 9 ans ( en tant que commerçant pas touriste) . Ceux ki aiment l’Algérie ont raison c’est justifier. Ceux qui la critique ont raison c’est justifier. Et ceux qui n’aime pas les algérien ont raison, parce que si j’étais français de souche j’aurai peut être penser comme eux. Je suis passé par la je haïssait une communauté a un moment de ma vie (c’était un supplice) j’en est souffert, une souffrance insoutenable psychologiquement. Je ne suis qu’un avis parmi tant d’autres. Vive la liberté d’expression. (j’espère n’avoir blessé personne)

  2. Monsieur le Ministre Abdelkader Benmessaoud, avant d’ouvrir Un portail.
    Il faudrait avant tout crée un Ministère des ordures ménagères…
    En général les touristes voyagent dans les pays
    propres : NADAFA…

  3. Leroy arrête de dire n’importe quoi c’est infaisable (impossible ) certains Algériens comme moi sont nées ici et non rien à voir avec les attentats ou la drogue ou les agressions commis en France . Et puis nous aimons nôtre pays la France autant que les les français de souche . je suis un ancien militaire et j’ai vue beaucoup de maghrébins dans l’armée française à mon avis tu n’a peut être même pas fait ton devoir de citoyen français oui non et je veut la vérité à plus le chti SAYAN !!!

  4. L’Algérie, j’irai bien faire un tout un de ces 4 mais plutôt en dehors des grandes villes. j’espère que contrairement au Maroc et à la Tunisie, les Algériens arriveront préserver leurs côtes et leurs sites remarquables, le tourisme s’est bien mais ça a tendance à dégrader la côte, bétonisation, les belles villes (surpopulation, pollution, mentalités du marchandage à outrance, hausse des prix de l’immobiliser pour les locaux), la montagne (pollution, bétonisation).
    C’est pourquoi l’Algérie devrait miser sur le luxe et pas sur la masse. Les Algériens en ont les moyens mais l’Etat Algérien a toujours été nul en matière de développement, ça devrait être et de loin la première puissance économique de la Région dans les faits ils sont à peine devant le Maroc qui n’a ni Pétrole, ni gaz et qui partait avec d’avantage d’handicaps que l’Algérie à la décolonisation.

  5. Alger ressemble trop à Nice donc pas besoin d’y aller par contre pour un vrai dépaysement total en couple ou en bande de copain Timimoun me semble la destination conseiller .

  6. L’Algérie deviendra touristique lorsqu’une femme étrangère pourra dans un délai de 48 heures max ,via son portable, acheter son billet,réserver une vraie voiture ,un vrai hôtel,se balader toute seule sans être embêtée,faire du vélo,se baigner, par exemple,et ne pas toujours être épiée (c’est infernal!!!)
    Imaginez un instant un juif à Alger :pas de nourriture casher,pas de synagogue,pas de kippa
    pas de tolérance,pas de touristes! Et je ne parlerai même pas des conditions matérielles de séjour…A bon entendeur(le)salut

  7. J’aime l’Algérie et les algériens pas seulement parce que c’est mon pays d’origine mais aussi parce que l’Algérie est un beaux pays et les algériens ont une bonne mentalité . maintenant c’est vrai il faut être honnête il y à des détritus par terre dans les villes certains endroit sont à éviter . Et il y à même des gens qui jette des ordures par les fenêtres des bâtiments véridique il faut le voir pour y croire dommage pour le tourisme , à plus n’challah .

  8. Je rajouterais aux précédents commentaires qu’il manque aussi cruellement de la formation afin que les touristes puissent avoir à faire à des opérateurs ou agents d’accueil aux attitudes professionnelles qu’ils n’ont pas à ce jour pour la majorité. De plus ils sont généralement recrutés en réseaux et sont généralement animés ou habités par un sentiment d’impunité, les rendants arrogants et impertinents, à l’image du staff Air Algérie. En effet, quand ton responsable C ton cousin, pas grand chose à craindre…

  9. Leroy, pour l’Algerie et les algeriens, malheureusement pour vous le pti raciste inculte, les algeriens sont l’âme de la France depuis 188 ans maintenant, on est là et en Algerie en même temps et vu les besoins de la France (fuite des cerveaux), ce n’est pas prêt de s’arrêter…

  10. Tu m eťonne que l Algérie des algériens est naz, avec un pareil pessimisme ya de quoi , quoi que les beurs on la gâchette facile pour critiquer , mais pour entreprendre c est pas dans leur “tradition”

  11. Pour que l’Algérie puisse devenir une destination touristique il faudrait d’abord commencer par ramasser les ordures, combattre la puanteur et restaurer les monuments historiques de façon professionnelle et pas les saccager comme à la casbah d’Alger, à Kenedza ou à Beni Abbès. Par ailleurs, il faudrait interdire les rodéos motorisés dans les dunes de Taghit et d’autres sites. ..Et puis, si tourisme il doit y avoir, il faudrait promouvoir un tourisme culturel respectueux de la culture locale et pas prendre exemple sur les deux voisins de l’Algérie qui ont transformé leur pays en lupanar.

    • N’importe quoi ce que vous dites les gens vont en Tunisie et au Maroc pour la culture local justement vous êtes dans le fantasme les échecs de l’Algérie en son le terreau fertile, croyez moi le Maroc et la Tunisie sont des pays où au moins il fait bon vivre je connais les trois pays et les grandes villes sont invivables tellement la population locale a été ferme au monde extérieur

  12. Les saroual (dc jeans) en publicité sont horrible. Je ne suis pas sûr que cette mode puisse attirer le client salafiste.

    p.s : Sinon l’Algérie est un très beau pays à condition de vite régler le problème des ordures qui jonchent les rues.

    • Tout à fait faudra le dire aux centaines de milliers de Français expatriés, il aurait aussi fallu en parler aux centaines de milliers de colons du siècle passé. On ne peut pas imposer la libre circulation des personnes dans un seul sens.

        • Pourquoi cette question? ça n’a rien à voir avec mon post .
          D’ailleurs dans la plupart des pays d’Afrique les colons français ont pu rester après les décolonisations sauf en Algérie.
          Je rappelle également que malgré ce que pensent certaines (dont vous), les Arabes de France ne sont pas dans des attitudes de colons, ils n’exproprient personnes, ne s’approprient les biens de personne sauf dans le cadre de transactions conventionnelles, ça s’appelle le commerce, ils ne changent pas les lois en leur faveur et ils n’administrent pas la France en la soumettant à l’autorité de leur pays d’origine, ils n’occupent pas de postes stratégiques et ils n’ont pas fait la guerre (Si je prends le Maroc la guerre de “pacification menée par la France a fait plus de 100 000 morts rien que dans le Rif) pour venir on leur a ouvert les portes, on est allé chercher ou ils sont venus pacifiquement bien que de manière illicite pour les derniers arrivés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Immigration : Salvini en Tunisie veut bloquer les départs

Danemark : une policière dans la tourmente pour avoir étreint chaleureusement une femme en niqab