in

L’Algérie face au fléau du Sida

Une récente et très sérieuse étude américaine, réalisée par Amy Adamczyk et de Brittany E.hayes, «Religion et comportement sexuel : comprendre l’influence de la culture Islamique et l’appartenance religieuse», a observé que le respect des préceptes coraniques dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient constitue le meilleur rempart contre le Sida, réussissant là où le reste du monde achoppe :  juguler sa propagation éclair.

Toutefois, force est de constater que ce terrible fléau, qui abolit tragiquement les frontières et traîne la sulfureuse réputation de maladie honteuse, a en l’espace de trente ans contaminé les quatre coins du globe, l’Algérie n’ayant pas été épargnée par ses ravages.

A l’occasion de la journée internationale du  Sida, des  responsables de l’association « Solidarité Aids », invités à s'exprimer dans le cadre du forum d’El Moudjahid qui s'est tenu le 26 novembre, ont tiré la sonnette d’alarme face à ce qui demeure Le facteur crucial de transmission de la pandémie : "l’absence d’éducation sexuelle".

Profitant de cette tribune, ils ont insisté sur l’importance de dispenser des cours d'éducation sexuelle auprès de la jeune génération, notamment des 18-35 ans, considérés comme la tranche la plus affectée par le virus du VIH. « Expliquer la nécessité du port du préservatif lors des rapports sexuels est une nécessité car nos jeunes adoptent des comportements à risques », a déclaré l’un des membres de l’association.

Les responsables de "Solidarité Aids" se sont également adressés aux futurs mariés, à qui ils ont vivement conseillé de procéder au test de sérologie, avant de sceller leur union. "Toutefois, après le test il ne faut pas se croire à l’abri et multiplier les partenaires car le risque est toujours là", a alerté le docteur Boufenissa Ahcène, président de Solidarité Aids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’islam, un chemin vers la paix

Une lycéenne devient la première femme voilée à s’exprimer à la Chambre des Communes