in

La précieuse donation d’un petit américain de 7 ans à la mosquée locale, suite à une agression islamophobe

De la tragédie française, aux répercussions sans frontières, peuvent naître de merveilleuses histoires, porteuses d’espoir, sous les traits d’un adorable petit américain de 7 ans, Jack Swanson, dont l’élan de générosité, aussi inattendu que touchant, est allé droit au cœur de la communauté musulmane de Pflugerville, une localité habituellement paisible du Texas.

Alors que ce lundi 16 novembre avait réservé un réveil peu ordinaire et d’autant plus douloureux aux fidèles de la mosquée locale qui ont découvert, consternés, les dégradations souillant l’édifice cultuel (des execréments et des pages déchirées du Coran ayant été répartis partout par des vandales), tous établissant un lien de cause à effet avec les attentats de Paris, la main tendue de ce garçonnet contenant 20 dollars, soit toutes ses économies, a réussi comme par magie à égayer une journée assombrie par la haine.

Comment ne pas être ému par l’apparition de ce visage poupon au beau milieu de la conférence de presse, empreinte de gravité, donnée par Faisal Naeem, l’imam des lieux, et par sa donation d’une valeur inestimable aux yeux du dignitaire religieux ?

"Les 20 dollars de Jack valent 20 millions à nos yeux", a déclaré Faisal Naeem. "Cet enfant représente l'espoir. Un jour, je ne serai plus là, mais mon fils et Jack, tous les deux américains, vivront ensemble en paix", a-t-il prédit, le cœur à nouveau plein d’espérance.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le logeur des terroristes devient la risée du web

Le professeur Philippe Juvin s’insurge contre les propos de Valls sur les menaces d’armes chimiques (vidéo)