in

La page Facebook de la LDJ supprimée !

Blacklistée aux Etats-Unis et en Israël, la LDJ, cette milice juive néo-fasciste et islamophobe qui sévit en France en toute impunité avec une violence qui ébranle les valeurs républicaines, est enfin frappée de disgrâce, et c’est Facebook qui vient de lui infliger cette première sanction cuisante en supprimant sa page.

Le tentaculaire réseau social de Mark Zuckerberg a dû se résoudre, face à la contestation populaire qui est montée d’un cran suite aux exactions de trop commises par les nervis de la LDJ lors des manifestations pro-palestiniennes à Paris, à déclarer ce mouvement indésirable sur sa plate-forme virtuelle, estimant qu’il représentait « une menace de violence crédible ».

Il fait dire que la vidéo amateur qui a immortalisé les graves débordements de ces brutes épaisses dans les rues de Paris, aux abords de la synagogue de la roquette, saccageant tout sur leur passage, tout en s’attaquant aux manifestants pro-palestiniens pour les faire tomber dans leur traquenard béant, constitue une preuve irréfutable de l’extrême dangerosité de ce groupuscule.

A quand la même prise de conscience chez Manuel Valls, notre Premier ministre éternellement lié à Israël au point d’avoir des œillères quand on l'alerte sur les actes hautement répréhensibles de la LDJ, cette anomalie française accablante pour la République, dont la pérennité et l’immunité sur le territoire national en disent long sur la soumission de l’Etat français au diktat du sionisme ?

Sans crier encore victoire, on peut en tout cas savourer cet instant particulièrement jubilatoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux jeunes palestiniens passés à tabac par des juifs extrémistes à Jérusalem

Jacques Kupfer, co-président du Likoud Mondial: “Il n’y aura jamais d’Etat Palestinien” (vidéo)