in

La Nuit de la liberté pour Salah Hamouri, vendredi 16 février, à Ivry-sur-Seine

Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, est détenu arbitrairement par Israël depuis le 23 août 2017.

De nombreux citoyens, élus, associations, partis et syndicats sont mobilisés pour exiger sa libération. Les autorités françaises ont demandé aux autorités israéliennes sa libération à plusieurs reprises. Emmanuel Macron lui-même a interpellé Benjamin Netanyahu, lors de leur dernière rencontre, le 10 décembre dernier.

Malgré tout, plus de 5 mois après son arrestation, Salah Hamouri n’est toujours pas libre et sa détention administrative peut être renouvelée arbitrairement avant le 28 février.

A quelques jours de cette nouvelle décision, ses soutiens se mobilisent pour faire entendre une nouvelle fois leurs voix, lors de “La nuit de la liberté Free Salah Hamouri”, vendredi 16 février, à partir de 19h, à Ivry-sur-Seine (Espace Robespierre, 2 rue Robespierre, à deux pas du Métro Mairie d’Ivry).

Avec les témoignages de : Clémentine Autain (FI), Benoit Hamon (Génération.S), Fabien Gay (PCF), Gilbert Roger (PS), Noël Mamère (Ecologiste), Olivier Besancenot (NPA), Jean-François Mbaye (LREM), Michel Voisin (LR), François Rochebloine (UDI), Bertrand HEilbom (AFPS), Jean-Guy Greilsamer (UJFP), Pierre Tartakowsky (LDH), Pascal Boniface, Rony Brauman, Patrick Le Hyaric, Maitre Bérenger Tourné et Elsa Lefort, l’épouse de Salah Hamouri.

Une table-ronde sur le traitement médiatique de l’affaire Salah Hamouri sera organisée, en présence de Alain Gresh, Dominique Vidal, Pierre Barbancey et Denis Sieffert. L’ animation a été confiée à Nadir Dendoune.

Le Comité de soutien à Salah Hamouri

2 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La vidéo scandaleuse que Netanyahou voudrait oublier

M. Bajrafil: “Il ne faut pas idéaliser les salafs (les pieux prédécesseurs de l’époque du Prophète Muhammad)”