in

La nouvelle pochette de l’album des Pink Floyd a été créée par un jeune artiste égyptien

Un homme, chemise blanche au vent, tel un batelier sur sa gondole, navigue sur un fleuve de nuages vers un horizon lumineux, la création empreinte d’onirisme née de l’imagination d’un jeune artiste égyptien de 18 ans, a pris forme sur le papier, puis sur son écran d’ordinateur avant, suprême récompense, d’orner la couverture du nouvel album des cultissimes Pink Floyd : "Endless River".

Depuis le Caire, sa ville natale, Ahmed Emad Elin a signé sa première œuvre majeure, nimbée d’un halo de poésie et de spiritualité, qui vient d'illuminer sa propre ligne d’horizon professionnel, en ayant l’insigne honneur de marquer de son empreinte le grand retour du célèbre groupe britannique après 20 ans de silence musical depuis « Division Bell », sa précédente production.

En quête du digne successeur de Storm Throgerson, le créatif de renom décédé l’an dernier, qui fut l'auteur des pochettes et affiches les plus emblématiques des Pink Floyd, les managers du groupe ont été séduits, au premier regard, par l’image fascinante et énigmatique créée par un jeune inconnu, qui frappe d’autant plus les esprits qu’elle sollicite l’imaginaire de tout un chacun pour l’interpréter librement, en fonction de l’émotion ressentie et de sa résonance intérieure.

A peine son talent vient-il de traverser les mers et d’éclore au grand jour que sa création habille déjà les façades de plusieurs bâtiments de prestige dans dix villes du monde, de New York, à Los Angeles, en passant par Paris, Berlin et Milan, Ahmed Emad Elin, l'artiste en herbe, est actuellement sur un petit nuage et compte bien continuer à voguer sur la vague du succès.

"Penser à l'au-delà, à la vie et à la nature est suffisant pour créer un million de sentiments différents", a-t-il déclaré au journal britannique The Independent, fier d’avoir fait l’unanimité au sein des Pink Floyd, dont Roger Waters, le bassiste de génie, est l’un des plus ardents défenseurs de la cause palestinienne et du boycott d’Israël sous toutes ses formes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un magnifique reportage sur le pèlerinage à la Mecque (vidéo)

“J’ai douté de l’islam à cause des musulmans”