in

La Municipalité donne le nom de Mouloud Aounit à une rue d’Aubervilliers

Décédé le 10 août 2012, Mouloud Aounit était un enfant d'Aubervilliers.

Son engagement dans les combats pour l’égalité pour tous et contre le racisme, la xénophobie et l'islamophobie le fait apparaître rapidement comme un citoyen du monde.

Très tôt, Mouloud Aounit a pris à bras le corps le combat que nous lui connaissons, et c'est tout naturellement qu'il devint Président d’une des plus grandes organisations anti-racistes de France qu’est le MRAP. Il fut également le fondateur de l’association « Le 93 au cœur de la République ».

Il se battit aussi pour la reconnaissance officielle par l’État des évènements du 17 octobre 1961, jour où de nombreux Algériens, manifestant pacifiquement, furent jetés dans la Seine et tués.

Cette date est connue d'un grand nombre d'Albertivillariens grâce à Mouloud. Il en avait fait un engagement personnel pour dénoncer ce crime placé sous silence pour raison d’Etat. Un crime qui ne peut pas rester impuni.

Pour toutes ces causes, Mouloud Aounit méritait qu'un tel hommage lui soit rendu. Après la Légion d’Honneur, la République vient à nouveau de l’honorer, la mission locale d’Aubervilliers, où Mouloud a travaillé, porte son nom. A présent, le Conseil municipal du 19 décembre a également voté à l’unanimité de baptiser une rue à son nom.

« Le 93 au cœur de la République » remercie la Municipalité d’honorer, comme nous le demandions, la mémoire d’un homme qui a consacré l’essentiel de sa vie au bien public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’islam est la plus grande religion non-chrétienne des Etats-Unis

Christiane Taubira embarrassée par une question sur le boycott d’Israël (vidéo)