in

La Mecque : les pèlerins de Malaisie cités en exemple pour leur souci de la propreté

Animés d’un sens du civisme qui force l’admiration, les pèlerins de Malaisie ont, cette année encore, fait preuve d’un comportement exemplaire à La Mecque, notamment à l’occasion de la célébration de la Journée de la Propreté, le 31 juillet dernier.

Sous la houlette de Datuk Seri Syed Saleh Syed Abdul Rahman, le chef de file de la délégation, ce groupe de fidèles, femmes et hommes, pleinement imprégnés des enseignements islamiques et de l’importance accordée à l’hygiène et à la propreté, ont à nouveau joué les Monsieur Propre en Terre sainte.

Appliquant à la lettre la célèbre parole du Prophète (saws) « La propreté est la moitié de la foi », ils n’ont pas lésiné sur l’huile de coude pour faire la chasse à la saleté et aux détritus dans les moindres recoins de leurs chambres d’hôtel.

Munie des indispensables balais, chiffons et sacs-poubelles, cette brigade d’agents d’entretien, citée en exemple par les autorités saoudiennes, s’est affairée à faire briller les sols et les carrelages des salles de bains, à épousseter les meubles des salles à manger, à vider les poubelles, sans oublier de nettoyer les couloirs des étages où elle séjournait, avec l’ardeur et la discipline qui la caractérisent.

Publicité

« Cette opération de grand nettoyage s’inscrivait dans le prolongement de la campagne réussie de l’année dernière pour la propreté de Mashae’er, qui avait été couverte d’éloges par les plus hautes autorités locales, à La Mecque et à Médine », s’est félicité Datuk Seri Syed Saleh Syed Abdul Rahman.

Faire place nette pour « créer des liens plus forts entre les pèlerins », tel est le credo du responsable de la délégation malaisienne, qui est d’autant plus convaincu qu’un « espace propre et sain favorise une coexistence harmonieuse entre les hommes » que l’islam érige la propreté en vertu.

A l’approche du Hajj, Datuk Seri Syed Saleh Syed Abdul Rahman avait tout lieu de se réjouir au vu du nombre de pèlerins qui se sont, à leur tour, retroussés les manches pour faire œuvre de salubrité publique. Des pèlerins venus des quatre coins du globe, inspirés par l’exemple malaisien, mais aussi très sensibles au vibrant rappel qui en émane.

 

Publicité

 

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. un petit geste pour l homme un grand pas pour l islam ,eux ce sont des vrais musulmans
    et ils le prouvent pas que des paroles ,pas comme dans tous les pays du mahgreb ou
    il faut enjamber des tas de detritus pour rentrer dans une mosquee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

#ReclaimYourSpace en luttant contre la haine et en soutenant la liberté des Palestiniens

Maroc : marche de soutien au port du short