in

La lutte contre l’islamophobie est devenue un moyen pour faire carrière 

Ces leaders musulmans qui utilisent la lutte contre l'islamophobie pour faire carrière

Ces leaders musulmans qui utilisent la lutte contre l'islamophobie pour faire carrière Dans cet entretien, Abdelaziz Chaambi,président et fondateur de la Coordination contre le Racisme et l'Islamophobie (CRI) revient sur ses 42 années de militantisme. Il dénonce la "communautarisation et la balkanisation des luttes, " fustige le comportement de certains responsables musulmans et autres leaders issus de l'immigration postcoloniale, qualifiés par Chambi de "carriéristes" et d'égocentriques, qui utilisent la lutte contre l'islamophobie et anti-coloniale pour se faire une place dans les médias et organiser leur propre ascension sociale.Pour soutenir le CRI: https://www.leetchi.com/

Publié par Oumma.com sur vendredi 19 Janvier 2018

 

Dans cet entretien, Abdelaziz Chaambi, président et fondateur de la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI), revient sur ses 42 années de militantisme. Il dénonce la “communautarisation et la balkanisation des luttes”, fustige le comportement de certains responsables musulmans et autres leaders issus de l’immigration postcoloniale, qualifiés de “carriéristes” et d’égocentriques, qui utilisent la lutte contre l’islamophobie et anti-coloniale pour se faire une place dans les médias et organiser leur propre ascension sociale.

17 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Notre communauté, touchée (plus que les autres) par la discrimination, le chômage, etc… pousse certains à utiliser les associations communautaires, religieuses ou humanitaires comme tremplin pour occuper des postes qu’ils n’auraient pas pu trouver par leurs propres compétences. Une fois ces postes obtenus, ils font tout pour y rester à l’image de nos gouvernants au Bled.

  2. Il n’y a pas de rapport entre le racisme et ce que vous appelez l’islamophobie, terme qui signifie qu’on a, à juste raison, peur de l’islam.

    Ce que vous appelez islamophobie est une critique de votre religion et l’islam comme toutes les religions n’échappe pas à la critique, vu son mode d’expansion au départ et tous les problèmes actuels.

    Quand on critique l’islam on est donc islamophobe, donc on devrait être enfermé, ou tué ? Au choix…

    Cessez de vous plaindre constamment, ça nous changerait d’ambiance. Essayez plutôt de développer vos pays baignés par votre islam, au lieu d’émigrer…

    Votre problème pour vous développer au 21e siècle, c’est votre religion. Elle vous enferme depuis des siècles. Et vous nous reprochez sans cesse votre retard, alors que parfois vous avez le culot de vous installez chez nous pour vivre mieux…

      • mais les musulmans de France sont Français, Monsieur. Le droit du sol est une conquête de la Révolution française, voudriez vous revenir aux temps du (Le) Roy ? Les musulmans de France sont donc des Français comme les autres, soumis à la même critique légitime que les autres, certes, mais ayant aussi droit de faire des propositions pour changer l’état de chose désagréable pour une majorité de leurs concitoyens français, toutes origines et appartenances confondues. Ils n’ont rien à avoir avec les pays post-coloniaux dits musulmans aux mains de potentats choisis par les USA ou, dans le cas libyen, par BHL & co. M. Chaambi lui parle de rassembler au delà des groupes ethniques et religieux, il parle des prêtres ouvriers, des syndicalistes, des communistes, etc,…mais vous semblez ne pas avoir écouté ce qu’il dit en vous précipitant pour donner une réponse téléguidée d’avance. Parfois on a l’impression que vous ne vivez pas en France mais dans un autre pays M. le Roy et que vous représentez ici “le lobby qui n’existe pas” mais qui a perdu toute capacité de réflexion critique.

      • Leroy as tu déja vu une plainte émanant d’association luttant contre le racisme et l’islamophobie par rapport à des critiques de l’Islam ? Non car il n’y en a eu aucune, les plaintes sont toutes en rapport à des agressions physiques, à des discriminations et à des atteintes aux droits de citoyens de confession musulmane.
        Tu peux critiquer l’islam du matin au soir si tu le souhaites par contre s’attaquer aux femmes car elles portent un voile ou emmenent leurs enfants à l’école, discriminer les enfants en interdisant d’avoir un plat vegetarien afin de les exclure de la cantine et creer de la division au sein de notre pays et vous serez automatiquement poursuivis en justice car nous sommes des citoyens comme les autres avec des devoirs et des droits. Nos droits ne sont pas inferieurs aux autres citoyens dans un état démocratique .
        Qui s’est installé au Maroc, en Algérie,en Cote d’Ivoire etc Qui est venu chercher des combattants en Afrique du Nord pour combatre le nazisme, qui est venu chercher par la suite des ouvriers à la fin de la guerre et je pourrai continuer longtemps tellement il y a d’exemple. Notre pays est un pays riche de la diversité des citoyens qui la composent.
        Cessez d’utiliser la propagande d’extreme droite qui avant diabolisé les juifs et maintenant ce sont les musulmans et reflechissez à ce qui est le plus important pour notre pays, combattre la pauvreté, le chomage,les fraudes fiscales des grands groupes, la corruption des politiciens de tous bords, la dégradation des services publics etc

    • Exclure une maman de l’encadrement d’une sortie scolaire de son enfant, supprimer les menus de substitution à l’école, rompre le stage d’un médecin parce que sa barbe est “imposante”, vouloir retirer tout signe religieux du domicile d’une aide maternelle, refuser l’accès à une salle de sport parce que la femme porte un foulard, etc… Tout cela relève-t-il d’une juste critique de la religion musulmane ou d’un acharnement qu’on ne peut que qualifier d’islamophobe (puisque les victimes ont adopté ce mot qui n’est pas plus illégitime qu’antisémitisme pour les persécutions antijuives) ? “vous avez le culot de vous installez chez nous pour vivre mieux” écrivez vous ! Contestez vous leur nationalité française aux musulmanEs néEs (ou devenus) Français depuis des décennies ? Ils sont tout aussi Français que nous (tout autant humains aussi !) donc doivent bénéficier des mêmes droits reconnus dans la DUDH (et la CEDH), notamment par l’article 18.

    • Re Bonjour M. Leroy,
      Encore une fois vous remettez en avant votre hypocrisie!
      J’attend toujours votre réponse au sujet de Bourguiba!
      Je vous répète que nos pays iront mieux quand votre pays et d’autres pays occidentaux arrêterons de les considérer comme des territoires annexés! Quand ils cesseront de soutenir les différentes dictatures qui servent leurs intérêts! La France a soutenu Benali jusqu’au dernier moment, malgré son impopularité auprès de son peuple qui l’a mi dehors! L’occident continue de soutenir Sissi, qui a fait un coup d’Etat contre un président élu démocratiquement!
      Les pays musulmans iront mieux quand vous cesserez de nous prendre pour des imbéciles!

  3. Proclamer la communauté qui est plus victime que les autres n’est pas souhaitable. Il y a plus de petits paysans désespérés assaillis par l’usure et les injonctions de la PACS qui se suicident en France chaque année que d’immigrés. Les petits paysans pourraient eux-aussi donc se déclarer le groupe le plus victime de France. Le mépris à l’égard du peuple est ce qui caractérise le mieux les classes dirigeantes. Ce qu’il faut donc c’est, comme le dit Abdelaziz Chaambi ici, unir les efforts de tous les opprimés du système. Si l’islam doit servir à autre chose que d’être un hochet identitaire pour frustrés stérilisés et un argument de promotion sociale pour caïds locaux egocentriques, c’est à aider ce rassemblement dans la diversité, pour la justice et contre l’usure qu’il doit servir. C’est pour cela que Allah a d’ailleurs envoyé cette miséricorde à l’humanité. Il n’a pas demandé qu’on fasse de tous les humains des musulmans patentés, mais il a demandé qu’on défende la justice pour tous et avec tous les opprimés.

  4. J’ai toujours apprécié Abdelaziz et son intégrité; nous avons mené des combats communs qu’il rappelle dans sa vidéo (Sonacotra, OS, crimes racistes…). Mais pourquoi n’a-t-il pas poursuivi ces combats dans le cadre des associations nationales (MRAP, LDH, ASTI) ? Y a-t-il rencontré une opposition qui rendait nécessaire le départ et la création d’autres structures – perçues comme “communautaires” – ? N’y a-t-il pas trouvé le soutien d’authentiques antiracistes voulant vraiment s’investir dans ces combats d’un antiracisme politique plutôt qu’affectif ? C’est sur que la reconnaissance de la réalité de l’islamophobie comme l’une des formes actuelles (et dominante) du racisme n’est pas toujours aisée, mais il faut s’appuyer sur les faits, sur la réalité des discriminations pour convaincre et gagner l’engagement des plus réticents.

    • Malheureusement oui, au cours des dernières années, on a fait le “ménage” dans les associations mentionnées par Chaambi et dans de nombreuses autres associations qui militaient pour la justice pour tous. Maintenant, c’est la justice à deux ou trois vitesses qui a été introduite par le biais de pressions aux subsides et l’introduction de chefs qui se font le relai des pouvoirs publics et privés, au dépens des anciens membres de base. Il y a eu corruption de ladite société civile en France et partout au sein de l’Union européenne depuis quelques années. Le processus s’est accéléré depuis que la France avait pris une position courageuse en 2003 lors de la guerre d’Irak. Depuis toute l’artillerie idéologique possible et pas seulement a été engagée pour faire céder les pouvoirs français …et ils ont cédé à la pression et se sont soumis …sans le dire à la logique du clash de civilisations imposée d’outre-Atlantique.

  5. Ce cher Leroy n ‘a pas encore compris qu’ont avait compris qu’il roule pour ceux et celles qui essayent de vous extirper des renseignements sur votre mode de pensée, il est toujours aussi présent et assidu qu’une sangsue sur un forum qui n ‘a rien à cacher!
    missionnaire ou missionné?
    Ont se demande parfois si la ténacité excessive n ‘est pas un signe de débilité!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une ONG palestinienne lance une campagne pour dénoncer les arrestations des enfants palestiniens par Israël

Qui est Latifa Ibn Ziaten, candidate au prix Nobel de la paix ?