in

La “Green Khutbah Campaign”, les musulmans se mobilisent en faveur de l’environnement

Puiser à la source pure et limpide des préceptes islamiques pour s’acquitter du noble devoir de gardien de la nature qui incombe à chaque musulman, telle est la finalité suprême de la grande opération « Green Khutbah Campaign» qui, depuis son lancement en 1970, n’a cessé de prendre de l’ampleur en soulevant, à chaque fois, avec acuité la question du civisme en matière d’environnement.

Anticipant la Journée de la Terre qui sera célébrée mardi 22 avril aux quatre coins du globe, de hauts dignitaires religieux musulmans ont donné, vendredi 18 avril, le coup d’envoi de la campagne internationale de sensibilisation aux défis environnementaux majeurs qui se posent aujourd’hui à l’humanité. A travers des sermons bien sentis qui ont stimulé la fibre écologique des fidèles, ces derniers les ont également rappelés à leur obligation d’agir en tant qu’intendants méticuleux et protecteurs de la nature sous toutes ses formes, voire de parfaire leurs connaissances pour être à la hauteur de cette mission divine.

"Nous encourageons les mosquées, les écoles, les universités et les institutions islamiques à consacrer ce vendredi 18 avril à la célébration des bénédictions, des grâces et de la beauté de l'ensemble de la création de Dieu, tout en éveillant les consciences sur les enjeux environnementaux de l'humanité," a déclaré Muaz Nasir, le responsable du site internet canadien dédié à la cause de l’environnement, Khaleafa.com, qui est en outre l'un des créateurs de la Campagne Khutbah.

Les mosquées canadiennes et américaines, très mobilisées, n’ont pas été les seules à commémorer avec ferveur un vendredi qui s’est au mis au « Vert » pour faire rayonner l’engagement islamique en faveur de l’environnement. D’autres lieux de culte, sous d’autres cieux tout aussi cléments envers les créations de Dieu, ont résonné des mêmes invocations vibrantes, comme ce fut le cas en Ethiopie, dont le Haut Conseil des Affaires Islamiques a approuvé avec enthousiasme le lancement de la « Green Khutbah » sur son sol.

"Nous prévoyons de planter des arbres à Addis Abeba le Jour de la Terre. Ce projet est soutenu par l'Alliance des religions et de la conservation (ARC) en Angleterre", a indiqué Kemal Abdulhafiz Issa, représentant du Conseil suprême, tandis qu’au même moment, les dirigeants musulmans d’Afrique du Sud appelaient à hisser haut les couleurs de la «Green Khutbah Campaign» depuis les podiums d’où se sont élevés et ont fait sens les prêches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pékin express: rassemblement devant le siège de M6 (vidéo)

Un sénateur républicain de Floride veut censurer les manuels scolaires qui traitent de l’islam