in

La France épinglée par le New York Times pour l’affaire de la jupe

La France, grande donneuse de leçons devant l’Eternel, n’aime rien moins que d’en recevoir de l’étranger, surtout quand elles sonnent comme la critique cinglante assénée par le New York Times, qui n’a pas usé de périphrases pour dénoncer le « ridicule » de la énième polémique paroxystique qui a enflammé le pays autour de la jupe jugée trop longue d’une collégienne de 15 ans.

Il faut dire que le pays des Lumières est passé maître dans l’art de cristalliser les passions autour de la visibilité musulmane, en altérant, chaque fois un peu plus, la loi de 1905 gravée dans le marbre constitutionnel, tout en semant la confusion dans les esprits, ce que n’a pas manqué de mettre en lumière sans fioritures, et plutôt de manière acerbe, le prestigieux quotidien américain dans son édition du 1er mai.

La République, laïque à l’extrême, est tombée bien bas pour le New York Times qui a épinglé son hystérie collective laïciste, estimant qu’elle est loin d’être une citadelle assiégée par le péril vert comme le prétendent haut et fort, et à toutes les tribunes, les grands pourfendeurs de l’islam et autres Cassandre des hautes sphères.

"En France, la conception de la laïcité y est si sévère qu'il ne s'agit plus de protéger les croyances de chacun, mais d'imposer un style de vie défini comme laïc – et le plus souvent ce sont les nombreux musulmans du pays qui sont visés", analyse le journal, en ne se privant pas d’égratigner le vernis humaniste d’une France revancharde qui n’est plus que l’ombre d’elle-même.

La loi de 2004, interdisant le port de signe religieux ostentatoire à l'école "devient ridicule quand les professeurs se permettent d'émettre un jugement en considérant que tel ou tel habit est une prise de position religieuse", a fustigé le New York Times, avant d’appuyer là où ça fait mal : "Plus largement, les officiels français doivent cesser de se cacher derrière la laïcité quand leur unique but est en réalité d'imposer leur identité et leurs codes à des personnes aux racines différentes des leurs. (…) Aucune religion ne menace sérieusement la laïcité en France aujourd'hui, et invoquer un principe aussi noble contre une jeune fille portant simplement une jupe ne fait que le dévoyer."

La sinistre Tartufferie à la française démystifiée par l’Amérique, voilà une claque cuisante administrée à la bien-pensance hexagonale !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les recrues voilées figurent sur la photo chez Google

Le concours de portraits d’une New-Yorkaise musulmane ridiculise le concours de caricatures de Pamela Geller