in

La folie du couscous

Le couscous est l’un des plats préférés des français. Selon un sondage, ce plat originaire du Maghreb se place en troisième position derrière le magret de canard et les moules  frites et avant la blanquette de veau

Publicité
Publicité
Publicité

15 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Mon cher Leroy :ce serait avec plaisir ,mais je ne mange pas le porc pour. Moi c’est dégueulasse mais ci vous aimait ça libre à vous ,sans rancune ,pour ce qui suis ,je pense que vous n’êtes pas quelqu’un de mauvais ,simplement abrutie par les médias ,à plus !

    • Oui, ils sont plus ou moins forts, parfois pas du tout, et ils ont un goût particulier. Au Maroc, ça remplace le harissa et j’ai aimé.
      Je suis retourné dans la boucherie hallal habituelle car je savais qu’ils allaient être livrés et enfin le mec qui allait en chercher était revenu.
      J’adore cuisiner le couscous et quelques tagines, et je voudrais conseiller Alikhan000000 pour la cuisson réussie du rôti de porc dans l’échine, avec de l’ail dedans. Un régal.
      Ou la rouelle de porc dans l’épaule, lit d’oignons en-dessous et lit d’oignons au-dessus, au four à 145 degrés.
      Je suis prêt à faire profiter de mon expérience culinaire Alikhan00, d’autant plus qu’il paraît que c’est mon voisin.
      Alikhan000, contactez-moi !

    • Eh non crétin, je me fais un couscous toutes les deux semaines. Je viens d’acheter les légumes à l’instant, je ne trouve pas les piments verts mais tant pis, mes pois chiches trempent depuis hier soir, et là je vais justement chez mon boucher hallal habituel pour acheter de l’épaule, et voilà que je lis ta dernière connerie, mon pauvre Alikhan000000000000000000000…
      Comme dit Choumicha : « le couscous, c’est le plat du vendredi ». D’habitude oui, par amusement je respecte, mais là je prends un jour d’avance, parce que j’adore en faire.
      C’est quand même un de nos plats préférés, que les pieds noirs expulsés d’Algérie ont fait connaître au début des années soixante.
      Tu viens manger avec moi, 000 ?

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le Prophète et la féminité

Libérer les femmes (2) : unité d’origine, égalité de principe